Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 00:00

 

 

 

 

 

                                 INFORMATION

 

 

 

 

LA MISE EN ROUTE DU CHAUFFAGE DANS LES ILOTS DE TOURS NORD OUEST  EST EFFECTIVE DEPUIS LE  14 OCTOBRE 2011

TOUT  PROBLEME DE CHAUFFAGE PEUT ETRE SIGNALE AUPRES DU PRESTATAIRE DALKIA AU

                        0 810 804 805

 

 

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 10:19

                                   Réunion du Conseil d’Administration

                                            VENDREDI 24 JUIN 2011 à  9H30

                                                  18, rue Gambetta  à TOURS

 

Réunion ouverte à 9H30.

 

Présents :                         Mademoiselle de LA GUERENNE,  

                                        Mesdames  MESNIER,  TURION,

                                        Messieurs    BESSAN, BOURDIAUX,  CATILLON, CHASSA, LEBEAU, SOUDEE,  VESTE.

 CITYA représenté par :  Monsieur CAROFF, Gestionnaire,

Mademoiselle DUCHESNE, Gestionnaire,

Monsieur HENRY, Responsable Travaux.

 Surveillant des ILOTS :                       Monsieur VIAU.

Absents excusés :                   Mademoiselle DELMAS,

Mesdames GAYE, POULICHET,  

Messieurs BESSEREAU, BORDAT, DUPUY,  GATEFOIN, LEVEILLAULT, 

Monsieur TATTEVIN, Conseiller technique,

 

 

                                                  PROCHAINE REUNION 

                               VENDREDI 16 SEPTEMBRE 2011 A 09 H00

                                          18, RUE GAMBETTA A TOURS  

 

 

I - VIE DE L’ASSOCIATION :

 

Le Président salue l’assistance pour cette dernière réunion avant les vacances.

 

 

 

Travaux dans le bureau des ILOTS : ces travaux débuteront le lundi 4 juillet. Auparavant, le vendredi 1er juillet, il faudra procéder à l’évacuation du mobilier du bureau des ILOTS dans le local attenant. Le matériel informatique sera pris en charge par M. VIAU. Ouverture de la trémie à compter du 4, fin le 8 juillet des travaux de maçonnerie. Installation de l’escalier la semaine du 18 juillet.  Remise en place électricité et branchements de téléphone.

Le nettoyage complet  des locaux est à faire à l’issue et à la charge du cabinet CITYA.

Il est à nouveau précisé que l’intégralité des travaux est prise en charge par le propriétaire de l’appartement vendu.

Il est rappelé que la première semaine M. VIAU sera en vacances non décomptées de ses droits.  Il sera vu au fur et à mesure des travaux le retour de M. VIAU dans ses locaux.

 

Etude du bail du bureau des ILOTS :

Le syndic a procédé à une consultation de M. LAUNAY expert. Il ressort que le bail en cours serait parfaitement en règle et que notre bail commercial correspondrait  correctement à notre activité.

M. BONNAMY demande si les prospections faites pour d’autres locaux sont toujours d’actualité. M. SOUDEE annonce qu’elles pourraient reprendre en fonction du résultat des négociations avec la propriétaire.

M. SOUDEE porte à la  connaissance du CA un article pris dans le journal du particulier en date du mois de mars 2001 n° 941 BIS,  page 38. Il semble donner des réponses contraires, notamment concernant l’activité exercée dans le local qui n’est pas commerciale. Le sujet sera approfondi.

Il est aussi entériné le préjudice afférent au trouble de jouissance pour l’occupation des lieux et la carence générée pour l’absence pour plusieurs jours de M. VIAU.

M. BONNAMY revient sur la décision unanime qui avait été prise pour quitter le  local. Il faut maintenir cette idée.

 

 

II - RELATIONS AVEC LA VILLE :

Entretien mensuel avec la responsable du Bureau de Police Municipale de TOURS CENTRE. Sujets abordés : La fête de la musique, le stationnement dans les rues de Tours,  les déclenchements intempestifs d’un système d’alarme dans le magasin parapharmacie PARASHOP, l’avenir de l’ancien cinéma REX.

 

 

III - AFFAIRES COMMUNES AUX ILOTS :

 

- Dossier portails :

En présence de M. HENRY, il est fait un retour sur les dernières installations de portail.

ILOT O : problèmes sur le portillon : mécanisme d’ouverture, fermeture cassée. MET 37 a proposé de remplacer le système en place par une ouverture manuelle.

Ces dégradations pourraient provenir de l’absence de ventouses à l’origine. Une réparation provisoire a été effectuée, mais M. HENRY a exigé que la porte piétonne soit remise telle qu’elle était à l’origine.

M. SOUDEE soulève le problème de la garantie pour cette porte piétonne.

M. BESSAN revient sur cette affaire et signale qu’il s’agit plutôt d’un problème de matériel. M. BESSAN refuse le changement de système qui est actuellement sous garantie.  Il craint toutefois que cette fragilité perdure dans le temps et que  nous arrivions à des interventions répétées.

Il est posé la question de savoir s’il est possible de changer tout le système de cette porte piétonne avec une garantie. M. HENRY répond par l’affirmative.

- Les poteaux de l’ILOT O n’ont toujours pas été posés dans la cour.

- En ce qui concerne le bilan financier, le syndic n’a toujours pas reçu l’état final des comptes. Il a été constaté sur la facture la mention « -5% pour pénalités de retard ». Ce document n’est pas acceptable en l’état car il doit y figurer un véritable descriptif des anomalies. A ce jour, les paiements des travaux n’ont pas été effectués.

- Mme NOA a fait savoir au Président BOURDIAUX que le cabinet CITYA tiendrait son engagement quant au renoncement partiel (-50%) sur le montant des pourcentages travaux.

 

Dossier ravalement des façades :

M. HENRY revient sur les enduits de façade.

L’entreprise AMONITE, venue sur place, a refusé d’effectuer ces tests sans accord de la Ville dans le but peut-être d’obtenir dans l’avenir d’éventuelles commandes fermes.

Il sera donc demandé l’intervention et l’avis à d’autres entreprises.

D’autre part, M. HENRY craint ne pas avoir de garantie décennale sur les produits employés.

M. CHASSA souhaite qu’il ne soit pas perdu de vue l’isolation par l’extérieur par la pose de polystyrène, enduit, puis peinture. 

Un nouveau rendez-vous est à programmer avec d’autres entreprises pour l’avancement de ce dossier.

 

- Dossier chauffage :

Des travaux importants vont être entrepris dans la chaufferie cogénération à l’horizon été 2012 : (remplacement des moteurs). 

- Un point a été fait  avec  les experts ELKIA. La totalité des compteurs ont été posés et réceptionnés à l’exception d’un. Par contre, en galerie il reste encore à revoir la réception de certains compteurs. Il faut changer le système de transmission de certains de ces matériels (52 compteurs concernés). Il reste encore la moitié de ces compteurs à revoir.

- Il va également être revu le positionnement des antennes sur les terrasses. Un contrôle sera effectué avec le syndic, les experts du cabinet ELKIA et M. SOUDEE, Vice-Président.

- Un point a été fait sur le calorifuge. Seuls  les ILOTS EMP ont été faits. L’ILOT D est en cours. M. BONNAMY rappelle qu’il avait demandé qu’il soit fourni un planning au moins par ILOTS.

- M. VESTE relate l’intervention faite à son domicile : le travail est très approximatif.

- ELKIA  poursuit les contrôles.

L’ordre des travaux de calorifuge est le suivant : les colonnes montantes dans les immeubles et ensuite dans les galeries.

- Mme TURION  fait une nouvelle demande pour obtenir le prix du KW/H. Elle présente un article de presse qui annonce un prix de 35 à 42 Euros le méga/W. Cette demande est toujours en cours auprès du cabinet ELKIA.

 

- Clefs des galeries techniques :

Des incidents ont démontré récemment que les intervenants dans les galeries ont fait preuve de désinvolture et des dégradations ont été commises sur les serrures. Il est apparu aussi que des clefs étaient détenues par certains commerçants.

 

Il est donc proposé que tous les canons de serrure soient changés de façon à identifier tous les intervenants qui accèdent aux galeries. Ceux-ci viendront désormais chercher la clef au bureau des ILOTS. Le prêt de ces clefs entraînera la fourniture d’une pièce d’identité laissée au bureau des ILOTS et restituée au  retour des clefs.

Le devis s’élève à 4.830,53 Euros TTC.

L’accord  pour ces travaux est donné à l’unanimité.

 

- Anomalies constatées dans les ILOTS :

La visite des  galeries M-D-E-U a mis en avant des avaries sur l’étanchéité des galeries pouvant entraîner des détériorations graves tant sur le calorifuge que sur certaines installations électriques.

Le cabinet CITYA a pris un rendez-vous avec l’entreprise BERGERET pour la recherche des fuites et tenter d’y remédier.  

Les premiers travaux, entrepris depuis peu par l’entreprise de maçonnerie MOREAU, permettent dans l’immédiat de colmater quelques fuites.

 

- Désinsectisation des galeries faites à partir du 7 juin.

- Lavage des porches ce jour.

 

- Calcul des millièmes de cours :

Sera revu après les vacances en intégrant le règlement d’usage des cours communes.  Compte tenu des délais nécessaires, il faut s’attaquer à ce dossier colossal dès la rentrée.

 

 

V - AFFAIRES PARTICULIERES AUX ILOTS :

 

ILOT E :

Voir la visite de la galerie concernant  les infiltrations des eaux pluviales.

 

ILOT M :

-Voir la visite de la galerie concernant les infiltrations des eaux pluviales.

- Climatiseur magasin OKAIDI va être prochainement déplacé sur leur toiture terrasse.

- Identification du magasin dont le système d’alarme se déclenchait. Les travaux nécessaires ont été réalisés.

- La descente d’eau pluviale sur la façade de la chaufferie n’a pas été réparée. L’entreprise BABARY est désormais mandatée.

- Le magasin CYRILLUS a été mis en demeure de purger la façade arrière de son commerce. Cela devrait être effectué très rapidement.

 

- Sinistre du porche sur la rue des Déportés. 1.439,00 Euros ont été remboursés pour le préjudice total, plafond et panneaux du fond. A.P.S. va à nouveau intervenir.  Doit-on tout refaire le porche ou la réfection partielle de ce qui a été abîmé par le dégât des eaux. ? La question sera posée au Conseil Syndical.

 

ILOT P :

- Enlèvement véhicule ventouse dans la cour.

- Serrure cassée en galerie.

- Intervention pour enlèvement des poubelles et encombrants au fond de la cours SUD.

- Revêtement de la cour : réfection à faire dans l’urgence par l’entreprise MOREAU mandatée.

- Purge faite sur le mur intérieur garage derrière le local podologue.

 

ILOT D : 

- Le restaurant LE BURE a commencé la réfection du revêtement de la cour devant leur bac de rétention, devant les poubelles. Malgré le courrier adressé  pour l’enlèvement des poubelles les conteneurs sont toujours en place.

- Présence sac poubelle dans un chéneau sur le toit de l’immeuble du 2 rue Marceau.

 

ILOT L :

- Intervention faite à deux reprises pour un copropriétaire indélicat qui s’est octroyé le droit de deux accès à la cour malgré une mise en demeure. Si récidive l’émetteur de l’intéressé sera déprogrammé jusqu’à nouvel ordre.

 

ILOT K :

- Revêtement de la cour.

- Bordures et regard à voir pour un test d’étanchéité.

- L’entretien des espaces verts par JARDIN DECORS.

 

ILOT Q :

- Plaque des sabots de gouttière à poser dans la cour NORD.

- Tampon non installé pour la butée à l’entrée SUD.

- Listing des travaux pour la maintenance des portails remise à M. BONNAMY pour contrôle et approbation.

 

ILOT N :

- Peinture écaillée sur le portillon.

- M. VESTE signale que dans le garage de M. REGNARD, il est apparu des fissures. Il est à signaler que les canalisations de chauffage passent sous ce garage. En raison de l’absence prochaine de M. VESTE,  ce problème sera vu à la rentrée. 

- Cas du locataire perturbé qui a perdu le badge piéton : voir avec la mère de l’intéressé.

 

ILOT O :

- Arrosage des espaces verts.

- Devis pour installation robinet d’eau.

- M. BESSAN souhaite avoir une clef de déverrouillage du portail.

- Réfection et marquage de la cour.

- Plans des cours, levé de géomètre.

- Poteaux non installés mais travaux à venir.

 

ILOT R :

- Prévoir installation d’un poteau à proximité de la porte piétonne pour empêcher le stationnement trop proche des voitures.

- Présence des poubelles et sacs poubelle derrière la société HUIT et CINQ. Deux interventions effectuées qui devraient se solder -après contact avec la Direction de cet organisme- par la rentrée des poubelles dans les garages de la Société : à suivre.

 

ILOT  S :  RAS

 

ILOT T :

- Travaux dans la chaufferie à l’été 2012.

 

ILOT U :

- Attente devis entreprise MOREAU suite affaissement sol au fond de la cour.

 

 

V - QUESTIONS DIVERSES :

   

                                                                            Fin de la réunion à 12H25

 

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 11:36

ASSOCIATION INTER ILOTS

TOURS NORD - OUEST

18, rue Gambetta

37000 TOURS

Tél : 02 47 05 22 14

09 75 54 89 47

 

Courriel :       bureauilots@orange.fr

 

BLOG : http://bureaudesilotsdetours.over-blog.com

 

 

 

                                   Réunion du Conseil d’Administration

                                   Vendredi 20 MAI 2011 à  9H30

                                   18, rue Gambetta  à TOURS

 

Réunion ouverte à 9H30.

 

Présents :   Mmes GAYE,   MESNIER,  Mlle DE LA GUERENNE,  

                   Messieurs BOURDIAUX,  BESSAN,  CATILLON, CHASSA, DUBOIS,   GATEFOIN, SOUDEE,  VESTE,

 

CITYA représenté par :           Monsieur CAROFF, Gestionnaire,

 

Mlle DUCHESNE Gestionnaire CITYA, Mlle DUPEUX Gestionnaire en formation cabinet CITYA

 

Surveillant des ILOTS :           Monsieur VIAU.

 

Monsieur TATTEVIN Conseiller technique,

 

 

Absents excusés : Mlle DELMAS, Mme POULICHET,  Mme TURION, Messieurs BESSEREAU, BONNAMY, LEBEAU, LEVEILLAULT, DUPUY,   BORDAT, 

 

 

 

PROCHAINE REUNION

VENDREDI  24 JUIN  2011

à   9H30

18 RUE GAMBETTA   à TOURS

 

 

 

 

I - VIE DE L’ASSOCIATION :

Le Président salue l’assistance et revient sur l’élection du bureau de l’Association. En l’absence de candidature sont maintenus dans leurs fonctions M. BOURDIAUX, Président et M. SOUDEE, Vice- Président.

 

Travaux dans le bureau des ILOTS :

M. CAROFF porte à la connaissance des administrateurs les faits suivants :

- L’étude faite a permis de trouver le moyen pour faire entrer l’escalier dans le second bureau sans annexer le premier bureau. Une trémie sera faite avec un escalier sur mesure. Cela entraine une modification des cloisons.

La propriétaire des lieux souhaite que les travaux se réalisent au plus tôt. Les requêtes déposées par l’Association concernant le   bail et la révision du   montant du loyer seraient en bonne voie d’aboutir. Un nouveau bail sera alors nécessaire pour  transformer celui existant,  commercial,   en un bail professionnel bureau.  Monsieur LAUNAY conseiller juridique est chargé de la rédaction de ce bail. Il est également demandé la réduction du loyer pendant la durée des travaux,  enfin, de pouvoir bénéficier du local voisin pour entreposer tous les mobiliers de l’Association pendant la durée des travaux.

L’AG de l’immeuble  du 18 rue Gambetta a eu lieu, l’accord a été donné pour les travaux.

Les travaux pourraient débuter au mois de juillet.

L’Association ne perd pas de vue l’éventuel départ du local actuel si la propriétaire n’acquiesce pas aux  demandes faites.

M. SOUDEE fait part de son mécontentement car l’Association paye depuis de nombreuses années les taxes afférentes à l’activité d’un bail commercial alors qu’en réalité notre activité ne correspond en rien au bail initial signé.

 

 

II - RELATIONS AVEC LA VILLE :

 

- Contact avec TOURS PLUS, une opération ramassage de poubelles laissées sur les trottoirs ou aux abords des copropriétés est prévue dans les semaines à venir.

- Contact avec la Police Municipale lors d’une visite au Bureau des ILOTS.

 

 

III - AFFAIRES COMMUNES AUX ILOTS :

- Le Cabinet CITYA a remis au bureau de ILOTS  les clefs nécessaires pour l’ouverture des locaux où sont installés les compteurs des barrières ou les tableaux des éclairages des cours. Cependant il manque encore les réponses de quelques autres cabinets.

 

 

- Dossier chauffage :

Le 21 février 2011 un courrier a été adressé à DALKIA pour les pénalités et indemnités faisant suite aux carences constatées lors  des travaux  d’installation des compteurs et aux retards pris dans le domaine des fournitures des index.

Pour faire suite à une  réunion qui s’est tenue avec DALKIA le 11 avril le prestataire a fait connaître ses conclusions  dans  un courrier adressé au syndic.

Si DALKIA accepte le versement d’un peu plus de 41 000 euros pour le retard dans le relevé des index  à titre de pénalités, le prestataire refuse toutefois les   autres pénalités et indemnités telles que mise en route du chauffage ou les interventions manquées et de mauvaise qualité lors de la pose des compteurs.

Le Président revient sur le courrier de DALKIA où il n’est pas fait mention de l’acceptation de leur responsabilité pour les autres carences constatées. Il est donc inconcevable d’approuver les propositions faites par le chauffagiste.  La demande supplémentaire faite pour obtenir   14000 euros pour la mise en route,  n’a pas été évoquée. Des contacts seront à nouveau établis pour avancer en ce sens.

M. SOUDEE revient sur le contrat signé et selon lui annonce que l’expert désigné n’aurait pas établi avec justesse les propositions nécessaires aux indemnités et pénalités.

La réception des travaux de calorifuge dans les galeries doit avoir lieu le 16 juin. Ces vérifications doivent être faites par le cabinet ELKIA expert mandaté. Ms SOUDEE et CHASSA souhaiteraient la présence d’un administrateur. Un autre rendez-vous est à programmer pour les vérifications des colonnes montantes.

Devant autant de carences constatées, le « combat » continue…. !!!

M. BESSAN revient sur la fermeture du chauffage et  la gestion des 40% et des 60 %

M. SOUDEE demande à nouveau qu’il soit communiqué le prix du KW/H

 

- Calcul des millièmes de cours :

Sera revu après les vacances.

 

- Accès au stationnement de l’ILOT N :

Le cabinet CITYA et le Président BOURDIAUX ont reçu un courrier adressé en recommandé pour l’obtention d’un droit d’accès à la cour. Ce droit aurait été refusé par le bureau des ILOTS s’agissant d’un appartement F 1 ou F 1 bis pouvant correspondre à un studio. Après examen de la situation, au vu du document rédigé par le géomètre expert DE BAUDREUIL mentionnant que cet appartement est acté comme 1 pièce principale,  il n’est pas donné par le Conseil d’Administration,  l’autorisation de stationnement  au requérant.

 

- Traitement des mauvaises herbes fait par Ms CHASSA et SOUDEE

 

V - AFFAIRES PARTICULIERES AUX ILOTS :

ILOT E:

- Changement mécanisme sur un projecteur.

- Finition des travaux de maçonnerie sur la marche d’accès à la galerie technique

- Nouveau devis établi pour la réfection de la cour,  métrage et bordures des trottoirs, qui pourront être traitées par simple réparation environ 2400 euros, 5800 euros pour la reprise partielle   des trottoirs.

- Revoir avec la POSTE rue Nationale pour faire vider les cendriers

 

ILOT M:

- Intervention de Mme GAYE chez GAUTARD pour le climatiseur du magasin OKAIDI. Ce cabinet reporte cette responsabilité sur le cabinet CITYA, syndic des cours. M. CAROFF annonce que le climatiseur en cause sera  enlevé .

- Suite à des plaintes de résidants concernant des déclenchements intempestifs d’alarme pouvant provenir d’un commerce, des recherches ont été effectuées pour en situer la provenance. Tous les commerçants visités n’ont pu être mis en cause.

- Gouttière bouchée  sur le mur de la chaufferie.

 

ILOT P:

- Nouveaux dysfonctionnements constatés sur les deux portes piétonnes des accès SUD et NORD de l’ILOT. Intervention demandée à ELDA qui a déjà procédé à des  mises au point.

- Poursuite des demandes d’enlèvement climatiseur société MEILLEUR TAUX

- Nouveau devis pour la réfection du revêtement  des deux cours, chiffrage total 50 000 euros HT.  Bouchage des trous à prévoir pour un budget moindre. De tels travaux seraient à entreprendre avant ceux prévus à l’ex- cinéma REX.

 

 

ILOT D

- Purge des bandeaux en façade  de la terrasse du 1 rue des Fusillés.

- Intervention ISS pour siphon engorgé dans la galerie technique.

- Chiffrage des travaux d’amélioration des  abords de chez BURE.  Réfection enrobé, création d’un regard à grille 4056,00 TTC

Mme GAYE refuse le paiement de ces travaux par la copropriété. M. CHASSA et Mme GAYE demandent  à ce qu’un courrier de mise en demeure soit adressé à la direction de ce restaurant, demandant le nettoyage convenable des lieux  et à court terme l’enlèvement définitif des conteneurs, le commerçant disposant d’un troisième local qui peut utilement être utilisé.

 

ILOT L :

- Intervention pour un véhicule stationnant devant un garage.

- Accord donné pour enlever un vélo en stationnement permanent sous le porche côté rue des Déportés.

- M. GATEFOIN rappelle que les magasins tentent d’interdire le stationnement derrière leur pseudo issues de secours. En réalité les portes en question ne doivent pas empiéter sur les parties communes.

 

ILOT K :

- Le mécanisme de la porte piétonne est cassé. Remplacement prévu par MET

- Voir avec JARDIN DECOR les fréquences d’arrosage des espaces verts.

- Voir la réfection de la cour et notamment le bitumage du trou refermé avec  du falun.

 

ILOT Q :

- Nouvelles dégradations faites sur la porte d’entrée des 15-17 rue Marceau. L’individu auteur des faits est en cours d’identification. La locataire l’hébergeant aurait quitté les lieux.

 

ILOT N :

- Enlèvement frigo abandonné sous entrée 7 rue Richelieu

- RDV pris avec Gérard Darel pour enlèvement climatiseur.

- Revoir clignotant portail

- Devis demandé pour le marquage au sol 1500 euros HT

- Revoir les parties non réparées de la chaussée lors du dernier bitumage.

 

ILOT O :

- Intervention MET pour dysfonctionnement de la porte   piétonne dû au forçage de la porte au moment de  l’ouverture. Avec l’accord du conseil syndical une affiche sera posée sur cette entrée.

- Arrosage des espaces verts

- Pose des robinets en galerie.

- Devis pour signalisation horizontale dans la cour.  1329,30 TTC voir toutefois pour la réfection totale du revêtement de la cour.

- Mise en place des poteaux devant les espaces verts.

 

ILOT R :

- Les terrasses des garages sont encombrées par des détritus de toutes natures. Voir avec les syndics d’immeubles concernés.

- Voir la réfection des trottoirs.

 

ILOT  S :

Ras

 

ILOT T:

- Installation des lecteurs de badges piétons.

 

ILOT U :

- Intervention sur hublot de l’éclairage sous le porche

- Installation des lecteurs de badges piétons.

- Installation des plots  derrière l’issue de secours du restaurant LA CHINE ROUGE.

- Enlèvement et récupération des plots sous le porche

- Réfection trottoir.

 

V - QUESTIONS DIVERSES :

- M. CHASSA demande l’utilisation de papier recyclé pour l’envoi des documents,

- M. SOUDEE demande avec insistance que son adresse mail ne soit pas utilisée à d’autres fins que pour des demandes officielles.   

 

   

                                Fin de la réunion à 12h00

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 16:42

 

 

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSOCIATION INTER ILOTS

 

VENDREDI 15 AVRIL 2011

 

RAPPORT MORAL DE M. J. Claude BOURDIAUX, Président du Conseil d'Administration de l'Association INTER ILOTS

 

 

  

Bonjour à toutes et à tous

et merci pour votre participation à cette nouvelle Assemblée Générale statutaire.

 

Et de suite, je commence comme il se doit par le rapport moral.

Avant de voir quelles furent nos occupations mais aussi nos préoccupations durant l’année écoulée, je ne saurais manquer à la règle des remerciements. A vous d’abord les Conseillers Syndicaux qui êtes le lien entre les résidants et l’Association car ni M. CAROFF, ni M. VIAU, ni moi-même, ne pouvons être au courant de tout. Mais surtout je remercie tout particulièrement les Administrateurs en titre ou suppléant qui me supportent durant les très très longues séances mensuelles des Conseils d’Administration.

Car ce sont lors de ces séances que se dessine la vie des îlots. Face à une constatation, à un problème, il faut déterminer si l’action à mener est de la compétence de l’AG ou si une solution peut être trouvée et mise en œuvre après vote des Administrateurs.

Un exemple simple : Constatation : les cours sont sales et il existe un contrat concernant ce nettoyage bi-annuel. Question : Devons nous procéder à ce nettoyage ? Si oui : Quand ? Attendons nous la chute des feuilles ou celle des fleurs ? etc.. Si l’Association n’existait pas M. CAROFF devrait contacter les 12 Présidents de Conseil syndicaux. Un exemple parmi tant d’autres…

Mais une constatation et non un reproche pour vous qui êtes là. Aujourd’hui, les AG attirent de moins en moins de monde et de la même manière il est de plus en plus difficile d’avoir des volontaires pour assurer les fonctions de conseiller syndical. Or, pas de conseil syndical conduit inévitablement à ce que : hypothèse 1 : le syndic ne fasse rien d’où pas d’AG annuelle par exemple ou inversement.

hypothèse 2 : que le syndic devant le constat de carence prenne le pouvoir d’où aucun contrôle, etc… Je parle en général et non de nos relations avec CITYA loin de là, mais je me permets simplement d’attirer votre attention sur un problème rencontré personnellement ailleurs.

Reprenons les remerciements. Evidemment il faut que je remercie M. VIAU pour le travail remarquable qu’il effectue, travail qui est, j’en suis persuadé, apprécié par tous. A part, évidemment, par la très très petite minorité des résidants qui essaye, mais en vain, et je répète mais en vain, de détourner à leur profit les règles édictées dans notre Règlement Intérieur des Cours. Merci M. VIAU.

Maintenant notre gestionnaire M. CAROFF qui contre vents et marées met toute son énergie et ce n’est pas facile, à faire fonctionner cette énorme « Usine à Gaz » que l’on appelle les îlots. Merci M. CAROFF et à toute son équipe Estelle DUCHESNE, Catherine CHRETIEN,  Lucie CAILLAS et sa stagiaire Justine ESTEBAN.

Merci Mme NOA de bien vouloir participer à notre AG. Vous avez une autorité souriante qui est une aide précieuse pour l’Association car vous suivez, je le sais, de très très près toutes nos activités, mais  aussi détail important et bien agréable, vous nous invitez au pot de l’amitié  à la fin de la réunion.

Passons au cœur du sujet les activités de l’année écoulée.

 

 

 

 

Tout d’abord celles de M. VIAU.

Personnes reçues rue Gambetta = 787   + 51 par rapport à 2009 fermeture de 2 cours je pense.

Interventions 471  - 15 par rapport à 2009.

Constats stationnement 136     5 payées 55 personnes sont venues au bureau d’où mise au point et 76 sont restées dans la nature.

Déprogrammation émetteurs  8 dont 1 de 2 mois.

Blog    14.250 pages lues depuis la création en 2008, soit plus de 7.000 pages lues cette année et 3.221 visites soit plus de 2.000 visites cette année C’est bien, c’est même très bien.

 

Poubelles : les contacts établis par M. VIAU avec TOURS PLUS et les services du nettoyage de la Voirie ont été fructueux, empreints de cordialité et surtout efficaces, notamment pour la rue Richelieu dont l’aspect est devenu nettement plus agréable depuis la suppression du container à verres.

 

Comme les années précédentes, les demandes d’interventions auprès des sociétés (maintenance barrières, portails, éclairage sous les porches et dans les cours, enlèvement des objets encombrants par la Ville, les siphons obstrués dans les galeries, etc.. ont été laissées à l’initiative de M. VIAU. C’est une chose à maintenir car c’est un point positif  qui permet et facilite le contact avec les intervenants.

 

Police Urbaine :

M. VIAU par un contact personnel, en tout bien tout honneur évidemment, a pu renouer le dialogue avec la Police Municipale et des réunions informelles sont organisées. Nous ne pouvons que nous en féliciter et remercier M. VIAU pour son action.

 

A l’initiative aussi de M. VIAU, une réunion a été organisée récemment avec M. BROSSET et les gestionnaires de son Cabinet pour mettre au point les modalités pratiques de vie dans les Ilots en particulier pour le stationnement. Il n’y a pas de place de parking mais un droit d’accès. Or ce n’est pas forcément ce qui est dit et ou compris.

Des réunions identiques sont à prévoir avec la SGTI et CITYA BERANGER.

 

Systématiquement sont prévus des passages semestriels dans les îlots de notre gestionnaire, de M. VIAU et des Conseillers Syndicaux. Compte tenu du nombre d’îlots, ce passage se fait en 2 fois et il est noté tous les problèmes constatés : gouttières, descentes d’eaux pluviales, climatiseurs, etc …

 

Le passage de l’Association en Union n’est pas abandonné, mais des priorités en particulier avec le Chauffage nous ont obligé à mettre ce problème en veilleuse.

En veilleuse aussi la réalisation de la réfection des façades des îlots et là nous n’y sommes pour rien, c’est un problème de formation des équipes qui seront chargées d’effectuer les essais dans l’îlot D.

 

Autre sujet nettement plus important dans l’immédiat, c’est la fermeture de tous les îlots. Alors là bravo ! C’est enfin réalisé, mais il y a un mais. Ce fût une entreprise de très longue haleine : 7 mois et pour les gens de ma génération et comme l’avait clamé il y a longtemps Georges MARCHAIS je peux dire   « C’est un scandale ».

2 fermetures étaient à réaliser cette année O et R. Une grille et un portillon avaient été posées dans l’îlot N il y a 3 ans en face de O, et je pensais, avec ma naïveté coutumière, que nous aurions 3 fermetures identiques. Que nenni ! La grille de l’îlot O ne ressemble pas à celle de l’îlot N et celle de l’îlot R à aucune des deux. Faut le faire… Lors de la pose de la grille à l’îlot R, nous nous sommes aperçus qu’elle était plus grande que le mur supposé la supporter et il a fallu la couper. Entre nous, je pense que l’instrument de mesure utilisé par le métallier était une ancienne règle anglaise graduée en inchs ou en pouces si vous préférez….Ce n’est qu’une hypothèse….

Et je ne fais que mentionner le portillon de l’îlot O qui ne faisait parmi nous que de très  brèves apparitions à son emplacement car il n’était jamais conforme. Cela dépasse malgré tout l’imagination et donne une image un peu brouillée de la qualité et du sérieux d’une entreprise qu’il faut définitivement exclure du choix lors de travaux futurs.

 

Et maintenant ce que vous attendez toutes et tous, le chauffage.

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet sinon M. CAROFF n’aura plus rien à dire. C’est une plaisanterie bien sûr, M. CAROFF heureusement à toujours quelque chose à ajouter…

Je me suis déjà bien étendu sur ce sujet lors des AG et je ne ferais que mentionner que nous avons fait avec M. COUTANT la visite de la chaufferie T et des anciennes D et M transformées en sous-stations et qu’il y a encore du travail à faire et qu’il nous faudra faire de même une visite dans les galeries pour vérifier le calorifuge.

La pose du calorifuge dans les parties communes est prévue sur plusieurs années, mais là où elle est prévue, elle se poursuit à la vitesse absolument phénoménale d’une tortue au galop. Pourquoi et tout simplement on constate que si le travail effectué est généralement bien fait ce n’est qu’au prix de plusieurs passages. Le calorifuge n’était pas au démarrage de l’épaisseur prévue, problème d’approvisionnement paraît-il, que les tuyaux du calorifuge n’étaient pas jointifs et que parfois certaines canalisations avaient été oubliées etc… D’où de nombreux allers et retours.

Quant à la planification, je la cherche toujours et pourtant elle est nécessaire et demandée instamment par les résidants On démonte. On laisse la canalisation à nu durant 3 semaines. On pose. Il parait que c’est pour avoir une occupation permanente des équipes. Mais la connaissance des lieux me paraît nulle, alors que chaque immeuble a sa propre spécificité et demande une reconnaissance avec des techniciens connaissant les lieux, et le suivi à la mesure de la planification.

Un exemple : 22 rue des Déportés que je connais bien. Démontage 1 journée 3 semaines plus tard pose 1 journée. 2 semaines plus tard les mêmes techniciens sont de retour pour réparer les erreurs d’où 2 jours de travail supplémentaires  et ce n’est pas fini. De nouveau de retour 2 semaines après. Total 5 jours de travail dont 3 de rattrapage. La pose des compteurs thermiques, cet été, cela vous rappelle quelque chose je suppose….Il y a un certain américain nommé Taylor qui doit se retourner une fois de plus dans sa tombe car la rationalisation du travail me paraît une fois de plus bafouée.

Quant à la collecte des index, si l’on en juge par la récente demande faite pour vérification et la célérité des réponses reçues, nous sommes repartis pour des pénalités et des soucis de calendrier pour les AG. M CAROFF va vous en parler.

Pénalités et indemnisation suite aux retards et travaux mal réalisés Une réunion a eu lieu cette semaine avec DALKIA suite à 2 courriers envoyés en AR dont l’un comminatoire. Je pense que cette affaire va encore nous occuper un certain temps car il semblerait que vu par DALKIA : le travail a été énorme et tout s’est bien passé avec seulement quelques petits désagréments limités et minimes. Je résume évidemment. Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet car nous attendons un courrier de leur part et pour moi nous en sommes aux prémisses des préliminaires…

Enfin pour l’Association et comme le disent les Britanniques « At last but not the least » « Enfin mais pas le moindre » un petit souci aussi du côté de notre bureau Rue Gambetta.

Petit rappel : nous sommes locataires du local. A ce local est attaché une réserve en sous-sol qui avec 2 caves contiguës a servi durant des lustres à entreposer des archives du Cabinet DUBREUIL CHAMBARDEL. Pour la bonne compréhension du problème il faut savoir qu’il faut passer par l’une de ces caves pour atteindre notre réserve dont, entre parenthèses, nous ne nous sommes jamais servis.

Alors du temps de DUBREUIL CHAMBARDEL, cette situation ne posait pas de problème puisqu’il occupait les 3 lots à priori grâce à un arrangement à l’amiable sans trace écrite. Mais j’avais tout de même demandé il y a, disons un certain  temps, à notre syndic de faire procéder à l’enlèvement de ces archives et enfin, en mars, M. CAROFF a l’idée lumineuse de tout faire évacuer. Super comme disent mes petits enfants et je le remercie.

Mais, et c’est là où cela se corse, peu de temps après, un vendredi matin je me souviens, M. CAROFF m’apprend à ma grande stupéfaction que la fameuse cave permettant le passage vient d’être vendue avec l’appartement au-dessus de notre local par une SCI appartenant à M. BRIAND. Le problème est que le nouveau propriétaire, dont c’est le droit le plus strict, doit faire murer le passage permettant d’accéder à notre réserve le lundi matin. Donc résultat des courses, notre réserve est bien vide, il ne reste plus que des casiers fixés au mur, mais cette réserve dis-je, devait être transformée 2 jours après en un caveau hermétiquement clos cf. les pyramides égyptiennes.

Je pense que le ravissement devant cette bonne nouvelle devait à cet instant illuminer mon visage.

Que s’était-il donc passé ? Le négociateur chargé de la vente qui, entre parenthèses, appartient à la SGTI, n’a pas été surpris alors que cette cave était encore pleine ni par la disposition des lieux, ni par les problèmes d’accès. N’a pas été surpris, non plus de constater que la cave dont il était chargé de faire la vente ne faisait pas 8 m² 45 ordre de grandeur mais plus de 50 m². Et donc il n’a pas contacté le syndic de l’immeuble, un collègue en l’occurrence M. CAROFF, pour se faire expliquer un problème qui aurait dû paraître évident au moins averti des négociateurs.

C’est M. CAROFF qui fortuitement a pris contact avec le notaire 3 jours avant la vente pour un problème d’avenant au règlement de copropriété qui a découvert le pot aux roses.

M. CAROFF prend immédiatement les choses en main pour résoudre un  problème plus qu’urgent. En effet, la propriétaire contactée voulait évidemment faire une ouverture pour accéder à la Réserve disant, à juste titre, que si l’Association partait il fallait que le commerce suivant puisse accéder à la réserve. Il faut se souvenir qu’elle pouvait nous y contraindre, nous locataires, par une simple lettre en AR afin de faire réaliser les travaux. Donc contents ou pas contents, et moi de mon côté pas content du tout, une ouverture doit en tout état de cause être réalisée. 

Après avoir pris contact avec Mme NOA qui m’a assuré qu’elle avait toute délégation pour régler dans les meilleures conditions pour l’Association ce problème, j’ai estimé qu’il valait mieux que cet escalier à construire soit le plus possible conforme à l’utilisation du local par notre Association plutôt que de se voir imposer une solution par la Propriétaire. Donc voici le point de situation telle que je la connais et  je laisse le soin à Mme NOA d’en reparler tout à l’heure. Le Tournoi des 6 Nations de rugby est terminé mais c’est ce que familièrement on nomme une passe à l’aile.

Mais j’ajoute tout de même que j’ai qualifié cette affaire de « vaudeville ». Pourquoi vaudeville, tout simplement et vous le savez le principe de ce type de pièce de théâtre chère à LABICHE et à FEYDEAU est que c’est toujours le « cocu » qui est le dernier averti. Dans le cas présent, nous sommes deux : l’Association et CITYA BERANGER. C’est un peu trivial, mais c’est le sentiment que je ressens. Par la faute d’une seule personne, nous avons le couteau sous la gorge, alors que si nous avions été avertis lors du compromis de vente, nous n’aurions pas été obligés de travailler dans l’urgence ce qui est souvent néfaste. Donc on reparlera évidemment de tout cela, mais nous ne sommes pas « mariés » avec le 18 rue Gambetta et si une opportunité se fait jour au même coût maximum de loyer, on peut envisager sans problème un déménagement dans un autre local des îlots.

Mais pourriez vous me dire enfin, le Président ne parle que des catastrophes donc tout va mal. Non et Non, tout n’est pas parfait  mais il était et je précise que je parle à l’imparfait, il était donc bien connu en France il y a quelques années, que l’on ne parle jamais des trains qui arrivent à l’heure. Or, donc si je vous parle du travail fait par Messieurs SOUDEE et CHASSA pour tuer les mauvaises herbes, du nettoyage des porches, des siphons disconnecteurs, des dépannages de portails etc….  vous auriez tendance à considérer que cela ne présente qu’un intérêt  relatif et pourtant c’est la vie journalière des îlots, avec le stationnement. Au passage, je tiens à remercier publiquement les acteurs du désherbage qui eux n’ont pas de contrat pour effectuer ce travail. Merci à vous.

Je vais terminer, et là je vois quelques regards qui s’illuminent, en vous disant ce que je pense des rapports qu’il doit y avoir entre l’Association et un syndic.

Pour le syndic, nous devons être une source de renseignements et un  aiguillon permanent et là j’y inclue évidemment M. VIAU qui est pour moi beaucoup plus que le bras armé. Les problèmes connus ne peuvent pas être enterrés grâce à nos réunions mensuelles par exemple. Inversement, le fait pour le gestionnaire de pouvoir contacter dans les plus brefs délais un administrateur est pour lui je pense essentiel et une grande aide, il ne sent pas seul face à un problème, c’est très important et l’efficacité s’en ressent.

Pour ma part, vous le savez, j’entretiens d’excellents rapports avec CITYA BERANGER et mes passages dans l’Agence pour voir M. CAROFF sont plus que nombreux. Il connaît quelques unes de mes marottes et donc s’efforce de les mettre en application. Pour mes marottes, ce sont 3 citations car vous avez sûrement noté que je n’en ai fait encore aucune et bien en voilà trois d’un coup :

Dans l’ordre chronologique inverse :

Première, du Général Bigeard décédé récemment et qui était un maître en la matière :

«  Bien faire et le faire savoir » et son corollaire qui est de votre serviteur «  un syndic qui ne dît rien est un syndic qui ne fait rien » (par syndic comprendre aussi gestionnaire évidemment).

Deuxième, un clin d’œil à mon ancien appartement Citation du  Mal Foch

«  De toutes les formes d’action, seule l’inaction est infamante ». D’où le droit à l’erreur évidemment.

La dernière, la plus difficile à réaliser est d’Adolphe THIERS et date des années 1850 : « Un ordre donné dont on ne surveille pas l’exécution, est un ordre VAIN ».

En appliquant ces 3 préceptes, je pense qu’il est toujours possible de faire avancer les choses dans le bon sens sans s’abriter derrière des faux-fuyants.

Vous avez pu constater que la vie de l’Association n’est pas un long fleuve tranquille, qu’un long chemin, nous attend encore cette année et que je compte beaucoup sur vous pour que nous continuions à progresser pour le plus grand bien des résidants.

Merci pour votre bienveillante attention.

************

 

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 16:35

ASSOCIATION INTER ILOTS

TOURS NORD - OUEST

18, rue Gambetta

37000 TOURS

Tél : 02 47 05 22 14

bureauilots@orange.fr

      09 75 54 89 47

 

 

 

                    ASSEMBLEE GENERALE

                        de l’Association INTER-ILOTS

 

                        VENDREDI 15 AVRIL 2011 à 10H30

 

                          chez CITYA, 40 Bd Béranger à TOURS

 

           

Présents ou représentés :

 

                        Ilot D –           M. CHASSA

                        Ilot L –           M. BEL, M. GATEFOIN, Mme TURION

                        Ilot K –           M. SOUDEE

                        Ilot Q -            M. BONNAMY

 

                        Ilot E –           Mlle de LA GUERENNE, M. DUBOIS

                        Ilot M -           Mme GAYE

                        Ilot P –            M. BESSEREAU, M. BOURDIAUX,  Mlle DELMAS

 

                        Ilot N –           M. CHARLOT, M. DELHOMMAIS, Mme MESNIER, M. VESTE.

                        Ilot O -                        M.BESSAN, M. MARTINEAU

                        Ilot R          M. LEBEAU

                        Ilot S -                         /

                        Ilot T –                      /

                        Ilot U          M. NIVET, M. LEVEILLAULT

                       

Absent excusé :                                  M. TATTEVIN, Conseiller technique

 

Pour le cabinet CITYA :         Mlle NOA, Directrice

                                               M. CAROFF, Gestionnaire, Mlle DUCHESNE Gestionnaire

 

Surveillant des ILOTS :                       M.VIAU

 

La séance est ouverte à 10H30.

 

Compte tenu de l’absence de secrétaire, M. VIAU est chargé de la prise du procès-verbal.

  

 

 

 I - RAPPORT MORAL :

 

Le Président BOURDIAUX salue l’assistance et entame son rapport moral qui sera joint au présent procès-verbal.

 

Questions :

Le local du gardien des ILOTS :  Suite à la vente d’un appartement au-dessus de la loge du 18 rue Gambetta, une partie du local des archives dans la cave de l’immeuble a été murée et récupérée par le nouvel acquéreur, entraînant ainsi la neutralisation de notre réserve et nécessitant la construction d’un escalier d’accès à partir de la partie arrière du bureau des ILOTS.

Une présentation du dossier est faite par le Président BOURDIAUX. La Directrice du cabinet CITYA BERANGER explique l’historique de ce dossier.

Messieurs CHASSA et SOUDEE évoquent l’éventuel départ de notre local actuel, si la propriétaire des lieux ne consent pas à faire un effort significatif sur le montant du loyer (baisse) et une indemnité pour les travaux effectués.

Il est demandé au syndic de vérifier quelles peuvent être les conditions de départ, préavis de résiliation, délais et conséquences possibles de révision du bail actuel. En effet, il ne semble pas correspondre à la législation concernant les Associations, etc…

En finalité, le Président pose la question à l’assemblée pour connaître les voix contre un éventuel départ du Bureau des ILOTS si nous trouvons un local adapté avec la même surface, et une location moins onéreuse.  Aucune voix contre le départ éventuel de l’actuel BUREAU DES ILOTS. Cette hypothèse est adoptée à l’unanimité. Une recherche d’un autre local répondant aux besoins et au prix de location est en cours.

Pendant la première partie des travaux, sciage du sol entraînant de fortes nuisances : sonores, poussières et conditions de travail impossibles. Il est convenu que M. VIAU prendra trois jours de repos non décomptés de ses droits.

 

II -  RAPPORT FINANCIER :

 

L’Association n’a pas de budget propre, ses frais de fonctionnement sont pris en compte par les budgets des Ilots.

Elle dispose pour ses réunions mensuelles du local du gardien au 18 de la rue Gambetta.

 

III - RENOUVELLEMENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION :

 

Lors de sa prochaine réunion,  le C.A. procédera à l’élection du nouveau bureau.

Compte-tenu de ces éléments, le Président suggère de désigner des suppléants qui pourront éventuellement remplacer les titulaires en cas d’absence momentanée ou définitive.

 

Après appel de candidatures, le Conseil d’Administration est composé comme suit :

Ilot D  M. CHASSA (9 rue M. Foch Tours)

Ilot L   M. GATEFOIN (16 rue Marceau Tours), Mme TURION (15 Place Résistance) : suppléante

Ilot K  M SOUDEE, Vice-Président,

Ilot Q  M. BONNAMY (43 rue Saint Georges Rochecorbon)

Ilot E   Mlle de LA GUERENNE  (2 rue des Fusillés Tours),  M. DUBOIS, M. DUPUY : suppléants

Ilot M  Mme GAYE,

Ilot P   M. BOURDIAUX, Président (22, rue des Déportés Tours),    M. BORDAT, (41 rue Nationale Tours), Mlle DELMAS, M. BESSEREAU : suppléants

Ilot N  Mme MESNIER (3 rue Richelieu Tours),  M. VESTE : suppléant

Ilot O  M. BESSAN (16 rue Richelieu Tours),  M. MARTINEAU (16 rue Richelieu) : suppléant

Ilot R  M. CATILLON (15 rue Richelieu Tours),  M. LEBEAU (34 rue des Halles) : suppléant

Ilot S   M. FERTON (1 rue de Jérusalem Tours)

Ilot T   Mme POULICHET (35 rue N. Destouches Tours)

Ilot U  M. NIVET,  Mme LEVEILLAULT (43 rue Jules Simon Tours)  représentée par Monsieur LEVEILLAULT : suppléant

 

Au titre de conseiller technique - M. TATTEVIN (Les Terrasses St Eloi, 38 rue Léon Boyer Tours)

 

LE MOT DU SYNDIC:

 

Pour le dossier chauffage :

- Cette année les nouvelles tarifications ont été appliquées. Lors des relevés des compteurs il a été relevé  que les pertes constatées par comparaison entre l’ancien système « horaire » et le nouveau système « thermique » pour les ILOTS DLKQ et NORSTU sont encore importantes, mais devenues plus acceptables. Toutefois, une nouvelle disparité a été constatée en revanche sur les ILOTS EMP. Une vérification a été demandée à DALKIA et les résultats ont été forts longs à obtenir. En attente de réponse de DALKIA pour la recherche des causes.

- Les travaux ont été également effectués par DALKIA sur les réseaux du chauffage, avec l’installation des compteurs thermiques et d’eau chaude et le calorifuge avec les problèmes, hélas connus lors de la pose. Un suivi régulier a pourtant été effectué pour faire avancer les choses. Il a été nécessaire d’effectuer 12 réunions.

- Le système de répartition des charges de chauffage va changer favorablement leur montant.

- Un fascicule réalisé en collaboration avec la commission de chauffage et DALKIA permettant d’expliquer l’utilisation des compteurs a été  adressé aux occupants des ILOTS.

- M. BONNAMY souhaite que les occupants soient informés des travaux à réaliser en matière de calorifuge dans les immeubles.

- M. NIVET demande si le système des pénalités de retard peut être appliqué pour les travaux de pose de calorifuge afin que ces travaux ne s’étendent pas sur du trop long terme.

Des négociations sont en cours sur les pénalités des retards : retard suite à l’envoi des index de chauffe, le retard à la mise en route du chauffage, indemnités dues au retard de la pose des compteurs d’eau chaude et thermiques.

Enfin, une information va être faite aux copropriétaires disposant encore de chauffage par aérotherme pour qu’ils puissent désormais savoir que leur consommation réelle va être décomptée entraînant une augmentation des factures  et donc les inviter à procéder au changement de leur système de chauffage.

M. CAROFF conclut  en remerciant tous les Administrateurs pour l’action menée au cours de cette année.

Il ajoute ses remerciements pour M. VIAU.

 

 

 V – DIVERS :

 

M. VESTE demande si la date d’arrêt du chauffage est connue. Le cabinet CITYA répond que la date pourrait être proche comme tous les ans du  15  mai 2011.

D’autre part, M. VESTE ajoute qu’il trouve un manque de clarté sur la lecture des consommations et factures de chauffage.

 

Plus rien n’étant à l’ordre du jour, Monsieur BOURDIAUX  remercie les participants et lève la séance à  12H30.

 

A l’issue, le Président convie tous les participants à un pot de l’amitié servi chez CITYA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 16:28

 

ASSOCIATION INTER ILOTS

TOURS NORD - OUEST

18, rue Gambetta

37000 TOURS

Tél : 02 47 05 22 14

09 75 54 89 47

 

Courriel :       bureauilots@orange.fr

 

BLOG : http://bureaudesilotsdetours.over-blog.com

 

 

 

                                  Réunion du Conseil d’Administration

                                   VENDREDI 15 AVRIL 2011 à  9H30

                                   chez CITYA BERANBER à TOURS

 

Réunion ouverte à 9H30.

 

Présents :                                 Mademoiselle de LA GUERENNE, 

                                               Mesdames GAYE, MESNIER,

Messieurs BESSAN, BONNAMY, BOURDIAUX, CHASSA, GATEFOIN, SOUDEE, VESTE.

 

CITYA représenté par :           Mlle NOA Directrice,

Monsieur CAROFF,  Gestionnaire,

Mademoiselle DUCHESNE, Gestionnaire.

 

Surveillant des ILOTS :                       Monsieur VIAU.

 

Absents excusés :                   Mademoiselle DELMAS,

Mesdames POULICHET, RITTER, TURION,

Messieurs BESSEREAU, BORDAT, CATILLON, DUBOIS, LEBEAU, LEVEILLAULT, DUPUY.  

Monsieur TATTEVIN, Conseiller technique.

 

 

 

PROCHAINE REUNION

VENDREDI 20 MAI 2011

à 9H30

18 RUE GAMBETTA à TOURS

 

 

 

I - VIE DE L’ASSOCIATION :

- Le Président souhaite la bienvenue à tous les participants.

M. SOUDEE souhaite faire tout de suite un point sur l’affaire du bureau des ILOTS suite à la vente des lots appartement et cave. Le Président précise qu’il sera fait un point complet sur la situation lors de l’AG de l’Association.

M. SOUDEE revient sur le rendez-vous demandé à la Direction Générale et non honoré par cette dernière.

Mlle NOA annonce qu’elle n’a pas de nouvelles sur ce sujet et qu’elle n’a pas relancé cette demande.

Mme GAYE demande à prendre connaissance du contenu du bail du bureau des ILOTS. La propriétaire des locaux est mise en cause pour le manque de clarté dans cette affaire.

Cette question sera abordée en AG de l’Association avec tous les conseillers syndicaux.

 

- Le Président BOURDIAUX revient sur les visites effectuées dans les ILOTS en compagnie des Conseillers Syndicaux, du Gestionnaire et du gardien, permettant ainsi de mieux aborder les problèmes et constater les anomalies. Des comptes-rendus de ces deux passages ont été effectués et seront joints au présent procès-verbal (diffusés avec le PV du CA de mars par le syndic).

 

- M. CAROFF signale que c’est aussi l’occasion pour le syndic de faire le point sur d’autres problèmes rencontrés concernant des cabinets confrères. Il est communiquer et demander par courrier aux autres syndics de régler les anomalies constatées. Actuellement, des demandes d’enlèvement de climatiseurs sont en cours et pourraient prochainement aboutir.

 

 

II - RELATIONS AVEC LA VILLE :

Un contact ce mois avec le service de  la Voirie qui continue -avec le gardien- à mettre en œuvre une action commune pour que le site de l’ILOT O soit propre.

Pour l’ILOT O, M. BESSAN demande si on pourrait revoir la réfection du trottoir devant le mur. Le site mériterait également un effort de la part de la Ville pour la réfection du trottoir et de la chaussée à la sortie de l’ILOT.

M. SOUDEE précise toutefois que des efforts doivent être faits par le service du nettoiement sur d’autres sites et notamment rue du Commerce et rue du Président Merville.

 

III - AFFAIRES COMMUNES AUX ILOTS :

- Le nettoyage des escaliers et abords dans les galeries techniques a été fait de façon très satisfaisante. Il est à revoir cependant le nettoyage des regards d’évacuation des eaux pluviales car il semblerait que des sites n’aient pas été faits.

- Les cours R – K – Q ont été revues pour un nettoyage partiel.

 

- Visite des galeries avec ORANGE :

Dans le cadre d’une éventuelle installation du réseau ORANGE par fibre optique, une visite d’une galerie technique a été effectuée. Une proposition de convention va être établie par cette Société pour l’accord du passage des fibres optiques dans nos galeries.  Il sera demandé une indemnité d’occupation.

M. SOUDEE demande que cette indemnité soit périodique, annuelle ou mensuelle.

- M. CHASSA aborde le sujet des cautions dont il y a quelques années les comptes apparaissaient sur les états adressés aux copropriétaires. Il demande que ces mêmes états actualisés soient de nouveau envoyés lors de l’arrêt des comptes. Le syndic prend acte.

 

- Dossier chauffage :

Une visite des galeries est souhaitée par M. SOUDEE, elle a été déjà demandée par M. CAROFF. Il sera profité du contrôle de l’installation du calorifuge pour l’organiser.

- La pose provisoire des compteurs dans les galeries a suscité des observations à l’encontre de DALKIA car les compteurs ont été fixés de façon provisoire sur des câbles. Il s’avère, en effet, qu’il faut attendre qu’il soit trouvé le meilleur emplacement pour la réception par  télé-relève pour les fixer définitivement.

- La dernière réunion organisée avec DALKIA fait ressortir que ces travaux de calorifuge seront finalement étalés sur un an et demi au lieu des trois ans annoncés.

- M. SOUDEE demande que la réception définitive des antennes soit faite. M. BOURDIAUX répond que c’est prématuré, compte-tenu des problèmes rencontrés de télé-réception.

 

Entretien des siphons :

- Les travaux de remplacement des siphons  ont été effectués. 

 

Révision des millièmes de cours :

M. SOUDEE demande le démarrage rapide du dossier.  Il est donc souhaitable de terminer au plus vite le dossier chauffage.

 

Achat d’une lampe torche pour le gardien : accord donné.

 

V - AFFAIRES PARTICULIERES AUX ILOTS :

ILOT E :

- Le calorifuge de l’immeuble du 2 rue des Fusillés a été retiré entraînant une déperdition de chaleur en haut de l’immeuble.

- Mlle de LA GUERENNE demande au syndic pour le magasin LA BOITE A LIVRES, l’adresse d’une société de nettoyage.

- Projecteur de la cour à revoir

 

ILOT M :

- Le syndic vient de recevoir une première indemnité de la compagnie AXA pour le remboursement du dégât des eaux sous le porche côté rue des Déportés, pour la somme de 2.164,00 Euros.

Dans l’attente du complément demandé à la compagnie MAIF.

 

ILOT P :

- Déprogrammation d’un émetteur pour non observation du règlement d’usage des cours communes.

 

ILOT D

- Intervention ISS pour un siphon engorgé en galerie.

- Nettoyage du site restaurant LE BURE

- Danger constaté sur l’effritement du bandeau de l’arrière de l’immeuble du 1 rue des Fusillés. Le syndic va faire un courrier à URBANIA.

- Commande de badges accès piétons : commande acceptée pour 10 unités.

 

ILOT L :

- Intervention demandée par M. GATEFOIN pour un véhicule stationné devant son garage. Devant le comportement désinvolte et dangereux de cette copropriétaire, la décision de déprogrammation de son émetteur pour deux mois lui a été notifiée.

- Intervention de GDF pour remplacement des conduites de gaz. M. GATEFOIN précise que ces travaux sont confiés à des entreprises privées puis réceptionnés par GDF. Il a été constaté une petite fuite de gaz et il a été procédé au changement de la conduite défectueuse. Des travaux de voirie dans la cour ont été nécessaires.

 

ILOT K :

- Prévoir avec JARDIN DECORS un arrosage des espaces verts.

- Rappel pour revoir le bitumage et réfection de la cour.

- Prévoir la peinture du portail et en particulier du portillon accès piétons.

 

ILOT Q :

- Deux véhicules endommagés dans la cour.

- Enlèvement des bris de vitres dans la cour.

- Commande de badges piétons acceptée pour 10 unités.

- M. BONNAMY demande l’envoi de la liste à jour des conseillers syndicaux.

M. CAROFF précise que cette liste sera établie et annexée au présent procès-verbal.

 

ILOT N :  RAS

 

ILOT O :

- Réception du portail.

- Plantation des arbustes. Veiller au suivi  des séquences d’arrosage.

- Accord pour installation robinet en galerie.

- Devis pour signalisation horizontale de l’ILOT.

- Voir avec un géomètre pour arriver à un plan bien métré.

Ce sujet sera abordé dans le cadre du nouveau calcul des millièmes de cours.

- A la demande de M. BESSAN, ces travaux pourraient être financés sur un long terme. Cette demande de peinture des emplacements de parking intéressera également l’ILOT N.

 

ILOT R :

- Réception du portail.

 

ILOT  S : RAS

 

ILOT T :

- Réception et programmation des badges piétons. Note d’information pour la distribution en cours d’élaboration.

 

ILOT U : RAS

 

V - QUESTIONS DIVERSES :  RAS

                                                                                             

                                        Fin de la réunion à 10H30

 

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 17:47

ASSOCIATION INTER ILOTS

TOURS NORD - OUEST

18, rue Gambetta

37000 TOURS

Tél : 02 47 05 22 14

09 75 54 89 47

 

Courriel :       bureauilots@orange.fr

 

BLOG : http://bureaudesilotsdetours.over-blog.com

 

 

                                   Réunion du Conseil d’Administration

                                   Vendredi 25 FEVRIER     2011 à  9H30

                                   18 RUE GAMBETTA   à TOURS

 

Réunion ouverte à 9H30.

 

Présents :   Mme POULICHET,  GAYE, MESNIER

                   Messieurs BOURDIAUX,  BESSAN, BONNAMY,   LEBEAU,  GATEFOIN, CATILLON, VESTE,

 

CITYA représenté par :           Monsieur CAROFF, Gestionnaire,

 

Mlle DUCHESNE Gestionnaire CITYA, Mlle ESTEBAN cabinet CITYA

M. HENRY Responsable travaux à partir de 11 heures 30

 

Surveillant des ILOTS :           Monsieur VIAU.

 

Monsieur TATTEVIN Conseiller technique

 

 

Absents excusés : Mlle DE LA GUERENNE, Mme RITTER,  Mlle DELMAS, Messieurs BESSEREAU,  LEVEILLAULT, DUPUY, CHASSA,  SOUDEE, DUBOIS, Mme TURION, M. BORDAT, 

 

 

 

PROCHAINE REUNION

VENDREDI  18 MARS 2011

à   9H30

18 RUE GAMBETTA   à TOURS

 

 

 

 

I - VIE DE L’ASSOCIATION :

 

Le Président salue les Conseillers Syndicaux présents.

Il signale  qu’il a vérifié dans son immeuble l’avancement des travaux en matière de calorifuge et a constaté que les tuyaux de chauffage et d’eau chaude dans les galeries techniques n’étaient toujours pas habillés de ce revêtement alors que le démontage a été réalisé quinze jours auparavant d’où perte de calories. Planification chantier ?. Par ailleurs dans les ILOTS il a également constaté que les finitions des portails  n’ont pas été faites. (Branchements électriques de la porte piétonne ILOT R, et dysfonctionnement sur porte piétonne ILOT O etc…)

- La cave du bureau des ILOTS a été vidée  des archives appartenant à CITYA. Ce local divisé est divisé en deux parties. La plus petite doit être conservée car un disjoncteur doit être accessible pour nous.  L’autre partie intéresserait  le commerçant exploitant l’animalerie. Le cabinet CITYA examinera la situation pour donner une réponse. Le Président salue l’action de M. CAROFF pour avoir fait le nécessaire alors que cette affaire était évoquée depuis plusieurs années.

- Achat des chaises : M. CAROFF a fait une première recherche et présente le modèle 26,50 euros HT l’unité.  L’accord est donné pour l’achat de 10 chaises.

 

II - RELATIONS AVEC LA VILLE :

 

- Nouvelle rencontre avec la Police Municipale, les sujets abordés ont permis de déterminer les missions pour lesquelles les fonctionnaires de police accepteront d’intervenir dans nos ILOTS.

 

- Nouvelle rencontre avec TOURS PLUS.  Notre contact nous fait part de ses craintes car il est prévu des points de collecte collective des ordures avec des conteneurs de 500 litres ce qui entraînera des dépôts sauvages tant de la part des résidants que des commerçants.

- Le syndic est convié, dans le cadre des travaux du tramway, à une réunion  en mairie à l’initiative de l’opérateur ORANGE pour le déploiement et développement  des travaux d’installation des  réseaux de fibres optiques.

III - AFFAIRES COMMUNES AUX ILOTS :

 

- Eclairage des porches et cours et travaux à prévoir :

Il reste à revoir l’éclairage sur le lampadaire SUD de la cour de l’ILOT.

Mme MESNIER et M. VESTE demandent s’il peut être revu une nouvelle fois le réglage du crépusculaire dans leur cour.  

 

- Réfection façade des cours :

- Les conditions climatiques n’ont pas permis de faire les essais de micro mortier dans l’ILOT.  Une formation spécifique doit être faite pour l’application de cette nouvelle méthode.  Il faut aussi se souvenir que ces  réfections vont se faire dans le temps et qu’aucune date précise n’a été avancée pour l’intégralité du projet.

 

- Nettoyage des cours :

Effectué par entreprise 4D

Par ailleurs M. CAMPOUS a attiré l’attention du surveillant des ILOTS sur le nettoyage des regards d’évacuation des eaux pluviales dont certains sont saturés. Demander un devis ainsi que pour le nettoyage des   descentes aux  galeries techniques.

 

- Visite des galeries techniques :

- 4 mars à 9heures 30 RDV bureau des ILOTS avec M. COUTANT expert.

 

- Visite des cours avec les conseillers syndicaux :

- 11 mars à 10 heures  pour les ILOTS EMP DL RDV au bureau des ILOTS

- 25 mars à 10 heures pour les ILOTS KQ NORTU RDV au bureau des ILOTS

 

 

- Dossier chauffage :

- Suite à des relevés laissant  apparaître des consommations  très importantes, M. COUTANT a demandé  à DALKIA d’effectuer  une nouvelle relève de tous les compteurs pour contrôler encore une  fois les indices.

Le comptage intermédiaire a permis de constater que les appartements équipés de système aérotherme. Il apparaît que les compteurs thermiques des aérothermes sont toujours en fonctionnement même si le thermostat est hors circuit (fonctionnement batterie), ce qui entraînera une consommation supplémentaire pour les occupants.

Le cabinet CITYA fera prochainement un courrier d’information  à la quarantaine de copropriétaires dont les logements sont équipés de ce système de chauffage. Ce courrier aura pour vocation d’inciter les personnes concernées à faire les travaux nécessaires pour venir au système par radiateurs.

- Le syndic a envoyé à DALKIA un courrier relatif aux pénalités pour le retard de la transmission des index,  pour les  retards liés aux travaux qui n’ont pas permis de mettre en eau toutes les colonnes en temps et en heure, et enfin les indemnités de retard pour les  malfaçons constatés lors  des travaux d’installation des compteurs thermiques et d’eau chaude.

- Pour le calorifuge des gaines de chauffage, DALKIA a avancé dans ces travaux mais il n’y a pas eu  le contrôle de l’expert. Après contrôle il s’avère que des anomalies ont été constatées pour le serrage du calorifuge et que le matériau utilisé ne serait pas conforme.

Le planning des calorifuges n’a pas été fixé de façon précise. Il est demandé au cabinet CITYA de faire avancer la fourniture des plannings à venir.

 

 

- Commission cour :

A revoir lors prochaine réunion.

 

- Nettoyage des porches :

Effectué ce jour par l’entreprise 4 D  

 

Entretien des siphons :

- Pas de nouvelles de la société ISS pour le remplacement des bouchons et siphons cassés. A relancer.

 

V - AFFAIRES PARTICULIERES AUX ILOTS :

 

ILOT E:

Ras

 

ILOT M:

- Climatiseur du magasin OKAIDI. Pas de nouvelles. A relancer.

- Dégâts des eaux sous porche rue des Déportés. L’expert a été relancé ainsi que la compagnie d’assurances concernée. Les travaux seront commandés  dès la réception du chèque.

 

ILOT P:

- Eclairage lampadaire SUD.

- Le ferme porte SUD a été réparé par la société ELDA.

 

ILOT D

- Voir avec la Police Municipale pour appuyer la demande de pose de plaque sur le trottoir à hauteur du 1 rue des Fusillés.  

- Nettoyage de la cour restaurant BURE

 

 

ILOT L :

- Pose du bitume  sur les plots. Appel à MET lors de la réunion, la société interviendra le jeudi 3 mars.

- M. GATEFOIN demande la mise en place d’une seule clef tricoise côté rue M. Foch.

- Faire courrier à un copropriétaire dont le contrôle technique de son véhicule en stationnement permanent dans l’ILOT n’est plus valable.

 

ILOT K :

- Porte piétonne fixée et moteur du portail changé.

 

ILOT Q :

M. BONNAMY demande qu’il lui soit communiqué le contrat de maintenance de la société MET 37. Il signale des anomalies qui n’ont pas été corrigées dans le temps. M. BONNAMY demande la date de la dernière maintenance.

 

ILOT N :

- Eclairage à revoir.

- Taille de la haie.  Rajouter sur l’OS la taille de l’arbre à côté du portail, notamment les branches qui débordent au-dessus du trottoir près du  portail.

 

ILOT O :

- Les fers de fixation n’ont pas été mis dans  le mur. Revoir avec entreprise MOREAU.  Mise en place  de  potelets  pour protection du portail. 

- Dysfonctionnement de la porte piétonne qui reste bloquée ouvert.  Dans  l’attente de la pose d’une ventouse.

- Contrat de maintenance, gratuit dans le cadre de la garantie.

- Réception des travaux non faites.

- Revoir la luminosité des clignotants de jour qui reste  trop faible.

- Les plantations sont prévues au mois de mars.  Revoir avec l’entreprise GIRAUD pour déterminer la date exacte.

 

ILOT R :

- Fin de l’installation et mise en service de la porte piétonne.

- Remise en état des trottoirs,

- Remplacement de la plaque sur l’évacuation des eaux.

- Enlèvement de la petite grille d’angle qui n’est pas fixée convenablement et ne correspond pas à la commande.

 

ILOT  S :

RAS

 

ILOT T:

- Revoir le passage des fils sous gaine sous le portail.

- Stationnement des véhicules DALKIA        

 

ILOT U :

Ras

 

V - QUESTIONS DIVERSES : 

                                          Fin de la réunion à 11H45

 

 

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 09:02

ASSOCIATION INTER ILOTS

TOURS NORD - OUEST

18, rue Gambetta

37000 TOURS

Tél : 02 47 05 22 14

09 75 54 89 47

 

Courriel :       bureauilots@orange.fr

 

                                          BLOG : http://bureaudesilotsdetours.over-blog.com

 

 

                     Réunion du Conseil d’Administration

                                   Vendredi 21 JANVIER    2011 à  9H30

                                   18 RUE GAMBETTA   à TOURS

 

Réunion ouverte à 9H30.

 

Présents :  Mme RITTER,  Mme POULICHET,  Mlle DE LA GUERENNE, Mme GAYE, Mme MESNIER,

 

                   Messieurs BOURDIAUX,  BESSAN, BONNAMY,   CHASSA, DUBOIS,  LEBEAU, SOUDEE, GATEFOIN, BESSEREAU, DUPUY, CATILLON,  VESTE

 

CITYA représenté par :           Monsieur CAROFF, Gestionnaire,

 

Mlle DUCHESNE Gestionnaire CITYA et M. PRETELLI cabinet Citya.

A partir de 11 heures présence de M. HENRY responsable travaux cabinet CITYA.

 

Surveillant des ILOTS :           Monsieur VIAU.

 

Monsieur TATTEVIN Conseiller technique  absent excusé

 

 

Absents excusés : Mlle DELMAS,  Mme TURION, Messieurs LEVEILLAULT,  BORDAT,

 

 

 

PROCHAINE REUNION

VENDREDI  25  FEVRIER 2011

à   9H30

18 RUE GAMBETTA   à TOURS

 

 

 

 

I - VIE DE L’ASSOCIATION :

- Le Président salue l’assistance, il est ravi de voir autant de participants. Il souhaite une bonne année aux Conseillers Syndicaux, à leurs familles et à l’Association.

Il rappelle que l’année 2010 a été l’année déterminante pour la résolution des problèmes liés au chauffage.  Les prévisions budgétaires ont été tenues.

- M. CHARLOT va mieux et se remet doucement. Toute l’assistance lui souhaite un prompt rétablissement.

- Le Président remercie aussi messieurs CHASSA et SOUDEE qui se sont dévoués à plusieurs reprises  pour régler les problèmes électriques dans les cours. (Recherche de panne et réglages).

- De plus M. SOUDEE annonce l’arrivée prochaine de contacteurs à clef  commandés en se déplaçant personnellement  sur la région Parisienne.

- Le Président relate le bilan annuel de l’activité du  surveillant des ILOTS.

A ce sujet il faudra revenir sur la validation des constats relevés et la suite donnée pour qu’un recours en contentieux puisse avoir lieu pour les impayés. (cf. cas de jurisprudence donnant raison à un syndic qui a avait fait payer des « amendes » à un copropriétaire indélicat.)

- L’achat de chaises demandé par le surveillant des ILOTS est accepté.

 

- M. BESSAN revient sur la rédaction du dernier compte rendu.  Il revient sur la double « casquette »  de M. COUTANT expert qui agit pour DALKIA et l’UNION des chaufferies.  Du point de vue éthique il est bon qu’il ne soit pas juge et partie. Il est donc demandé au Syndic d’intervenir et de donner à l’intéressé le point de vue  des copropriétaires.

Le Président précise que, hormis la question éthique pour laquelle il est parfaitement d’accord, les diverses interventions faites par le Cabinet Elkia l’ont toujours été, heureusement, pour le bien des copropriétaires

 

- M. BESSAN demande qu’il soit fait un rappel lors des AG, soit sur les convocations, soit oralement à l’ouverture de l’AG pour que les questions personnelles soient traités en fin de séance.

- M. SOUDEE demande également que les points principaux et les votes des points essentiels soient faits en début de séance de façon à conserver un maximum de copropriétaires présents. Il fait référence au vote pour la conservation des archives.

M. CAROFF prend acte des demandes et agira dans ce sens.

 

- M. SOUDEE revient sur le décret stipulant que le conseil syndical ou son président doit remettre au syndic le rapport du conseil  syndical au moment de la convocation aux AG.

 

M. CAROFF acquiesce à cette demande.

- M. CAROFF revient sur l’action du surveillant des ILOTS et sa présence de son plein gré aux AG. Son avis consultatif est important en cas de question particulière relative aux ILOTS. Remerciements du Conseil d’Administration.

- M. BESSAN revient sur l’élection des conseillers syndicaux, si ces derniers absents aux AG ne manifestent pas d’intention pour un nouveau mandat.

Le Président BOURDIAUX confirme cette observation et il demande au Syndic de faire le nécessaire avant les AG pour demander aux intéressés s’ils veulent poursuivre leur mandat.

 

II - RELATIONS AVEC LA VILLE :

- Nouveaux contacts avec la Police Municipale suite à un incendie accidentel dans l’ancien cinéma REX. Des réunions informelles pourraient être organisées au bureau des ILOTS. 

Les contacts ont également repris avec TOURS PLUS

- Le Président BOURDIAUX a participé à l’AG de l’Association du Vieux Tours. Il a fait part de la déception des deux membres de notre Association qui ont participé à la dernière réunion avec les Elus et les services de Police.  Le sentiment général est la constatation du laxisme de la part des élus et de la police.

Madame GAYE serait en possession d’un numéro de téléphone direct qui permettrait d’avoir un service de police avec une action rapide. Elle communiquera ce numéro au bureau des ILOTS pour éventuelle insertion sur le blog.

III - AFFAIRES COMMUNES AUX ILOTS :

 

- Eclairage des porches et cours et travaux à prévoir :

Ont été effectués mais il reste un problème dans l’ILOT P et dans l’ILOT N, voir les crépusculaires. M. SOUDEE et CHASSA interviendront.

 

- Dossier chauffage :

- Les trois AG  se sont déroulés dans des conditions différentes les centres d’intérêts n’étaient pas les mêmes et les approches des problèmes ont été différentes.  Le Président s’étonne, mais avec satisfaction, que les griefs concernant la pose des compteurs n’aient pas été plus importants.

- M. BESSAN a constaté lors des AG que les participants  s’occupaient trop de leurs problèmes personnels alors qu’il fallait traiter des problèmes communs, entraînant ainsi une perte de temps et une fin tardive de l’AG.

M. CAROFF revient sur ces observations et reconnait que les cas particuliers auraient dû être traités en fin de séance.

- L’ensemble des compteurs eau et chauffage ont été installés. Les travaux continuent par la reprise des calorifuges. M BONNAMY demande que DALKIA fournisse un planning pour ces interventions. 

On attend également le contrôle de ces travaux par M. COUTANT, expert.

-  M. CAROFF communique que les PV d’AG n’ont pas été envoyés aux copropriétaires car il va y être joint une plaquette d’information sur le fonctionnement des compteurs,  renseignements techniques et consommation. Cette plaquette est élaborée par DALKIA  en collaboration avec les membres de l’UNION des syndicats de chaufferie. Elle reste à la charge du prestataire.

Une distribution supplémentaire de cette plaquette dans les boîtes aux lettres  sera faite par DALKIA à  tous les résidants des ILOTS ainsi qu’à  tous les mandataires.

 

- M. DUPUY demande le prix du KW/H. Le syndic rappelle qu’il est de 0,045

euros.

- La pose des antennes relais est terminée, il reste à faire  la réception de ces travaux. M. CAROFF va faire le tour et demande l’aimable participation du Vice-Président SOUDEE. 

- M. SOUDEE demande s’il est possible de faire un comptage au 31 décembre pour avoir une projection de facture et calculs  de consommation.  La facture intermédiaire permet de rassurer les copropriétaires pour réguler et pouvoir envisager le règlement des factures de chauffage.

Dans l’immédiat une solution de ce type ne peut être apportée.

 

- Revoir comme demandé précédemment  l’accès aux immeubles, pour le surveillant des ILOTS, là  où sont installés les compteurs  et autres branchements des systèmes d’éclairage et  branchements des portails pour en faciliter l’accès en cas de besoin.  

 

- Prévoir un tour complet des galeries avec DALKIA  pour les anomalies constatées.

 

VISITE DES GALERIES TECHNIQUES AVEC ELKIA LE 4 MARS DE 9H30 A 12H00

 

- Commission cour :

Comme convenu à revoir en mars.

 

Entretien des siphons :

- Relancer ISS pour le remplacement des siphons défectueux.  

 

Nettoyage des cours :

- Va démarrer le 25 janvier 2011

 

V - AFFAIRES PARTICULIERES AUX ILOTS :

 

ILOT E:

- Revoir une dernière fois le réglage de l’éclairage.

- Vote de la réfection de la cour en AG.

 

ILOT M:

- Dossier climatiseur magasin  OKAIDI toujours en cours.

- Dégâts des eaux du porche. L’expertise effectuée par la compagnie AXA a permis d’obtenir un remboursement partiel des dégâts concernant le plafond et la retombée du porche. Profiter de cette occasion pour demander au propriétaire de l’appartement au- dessus du porche  sa participation pour mettre en place éventuellement une isolation.

 

ILOT P:

- Incendie du cinéma, intervention faite auprès du propriétaire pour neutraliser tous les accès.

- Revoir éclairage de la cour

- Remplacement du ferme porte sur l’accès piéton ILOT NORD. Revoir autre devis que celui  présenté  par MET.

 

ILOT D: 

- Gouttières des immeubles et chaufferies non remplacées.

- Intervention à faire sur une terrasse  pour retirer un tapis de plage.

- Envoyer un courrier à la direction du restaurant LE BURE pour une intervention officielle quant au nettoyage de la cour aux abords de la cuisine de cet établissement.

 

ILOT L :

- Bitume à poser sur les plots de la rue des Déportés

- Intervention à faire auprès de  l’entreprise de nettoyage du 15 place de la Résistance car l’employée de ménage déverse l’eau usée dans la cour.

 

ILOT K :

- Le moteur du portail de l’ILOT est HS. Devis présenté par MET. M. SOUDEE donne l’accord pour le changement du moteur.  OS à faire.

- La haie a été taillée et les pyracanthes remplacés.

 

ILOT Q :

- Revoir gouttière du magasin COUDE MAIL

 

ILOT N :

- Présence de deux cycles dans la cour à hauteur des espaces verts. A voir pour éventuel enlèvement.

- Revoir réglage du crépusculaire de la cour.

- Voir pour la taille de la haie dans le cadre de la maintenance avec les ILOTS K et O.  Le syndic va prendre contact avec JARDIN DECOR.

 

ILOT  O :

- Pour les plantations M. BESSAN attend toujours les autres devis des entreprises d’horticulture.  Le syndic a des RDV  prévus. Une mise en concurrence est nécessaire.  Le contrat d’entretien devra être révisé.

 

-          Travaux sur le portail :

 

Mardi 25 et mercredi 26 janvier  fin d’installation – mise en route et réception le mardi 2 février.

 

Le Président BOURDIAUX  signale que les deux chantiers d’installation  se sont traduits par des dysfonctionnements absolument inadmissibles. S’agissant des deux derniers portails à poser dans les îlots nous étions en droit de supposer qu’une certaine expérience était acquise Hélas, il n’en fût rien.

 M. BOURDIAUX constate que le suivi  des travaux n’a pas été réalisé sérieusement. Il précise que cette carence sera portée à la connaissance de la Direction de Citya.

Question : pourquoi la maîtrise des ouvrages a t’elle été confiée à MET 37 ? Réponse : MET était chargé de la serrurerie et branchements électriques.

M. BOURDIAUX s’en étonne car il pense que la tâche qui revenait à cette Société était relativement peu importante par rapport à l’ensemble. En cas de construction d’une maison pour son compte personnel il ne lui serait jamais venu à l’idée de prendre comme maître d’œuvre un chauffagiste ou un électricien Ceci sans mettre en doute dans le cas présent la qualité des travaux réalisés dans leur propre partie par MET 37

De fait, les principaux problèmes constatés l’ont été avec le métallier qui a réussi « l’exploit » de fournir 2 versions différentes de grilles d’où des difficultés de pose pour l’îlot O se traduisant par un « bricolage inadmissible.

A une moindre mesure le côté esthétique en ce qui concerne les îlots O et N.

 S’il y avait eu un suivi sérieux de l’affaire et des mesures immédiates prises,  les incidents relatifs à l’installation des grilles n’auraient pas du exister, sans compter la « saga » du portillon de l’îlot O et le retard de l’ensemble Le tout étant évidemment hautement dommageable pour les résidants.

De l’avis du Président quand on a connaissance de problèmes importants il est notoirement insuffisant de les constater et de faire rectifier les erreurs uniquement lors des réunions de chantier C’est généralement trop tard le mal est fait.

M. BESSAN revient sur l’action de CITYA qui a été très nettement insuffisante dans ce domaine et fort mal perçue, à juste titre, par les résidants. De même la cour de l’îlot R est restée ouverte durant de longs mois et la période d’intempérie ne justifie pas tout, loin de là.

Il faut penser que M Viau  le Président et le vice-Président etc.…. sont amenés à faire face à des récriminations justifiées des résidants et ne peuvent en revanche en l’absence de renseignements fournir aucune explication valable pour les carences et retards constatés.

M. BESSAN souhaite en fin de travaux, participer à la mise à niveau de toutes les facturations et demande officiellement que CITYA soit pénalisé au niveau de ses honoraires de travaux.  Il demande une réduction de 50%  d’annulation sur ces honoraires.

Le Président regrette infiniment que malgré leur connaissance des problèmes  aucun représentant du métallier ne participe aux deux dernières réunions de  chantier et demande que des pénalités importantes soient appliquées

Compte-tenu de ce qui précède  et  en cas de travaux importants dans les îlots, le CA considère que le mode de fonctionnement actuel n’est plus envisageable et qu’une autre solution est sérieusement à envisager.

 

Le service travaux de CITYA informe :  «  …que des réunions de chantier hebdomadaires ont fait l’objet de comptes rendus adressés aux conseillers syndicaux concernés. Lorsque les grilles ont été posées dans la cour de l’îlot O, nous avons immédiatement convoqué une réunion pour statuer sur le problème de scellement de ces grilles. Il avait été décidé en concertation avec les conseillers syndicaux concernés de trouver une solution technique pour ne pas renvoyer les grilles chez le fournisseur.  Nous nous sommes toujours attachés à trouver une solution dans ce sens pour parer les carences et les défaillances des entreprises.

Le service travaux met tout en œuvre pour résoudre les problématiques de ces chantiers dans les meilleurs délais. »      Fin de citation

 

Prochaine réunion de chantier le vendredi 28 janvier à 14 heures 30 ILOT O

 

ILOT R :

- M. LEBEAU revient sur le remplacement des plaques des gouttières. Le syndic devra relancer.

Travaux sur le portail :  VOIR MEMES OBSERVATIONS…que pour l’Ilot  O

Il apparaît cependant, selon le responsable travaux CITYA,  que les dernières grilles livrées ne sont pas similaires aux autres des cours O et N.  Une réserve sera faite pour garantir les travaux par rapport aux ABF.

Les travaux de pose devraient débuter le lundi 24 janvier.  

 

ILOT  S :

RAS

 

ILOT T:

- Voir présence de fils dénudés dans la cour à hauteur du transformateur.

- Présence de sacs poubelles à proximité de la porte de la galerie.

 

ILOT U :

- Le syndic a reçu les nouveaux gérants du restaurant chinois rue N. Destouches pour obtenir la neutralisation d’une place de stationnement qui se trouve devant leur issue de secours. Une étude doit être faite, mais il est d’abord à demander au commerçant de mettre en retrait son issue de secours.  Dossier à suivre.

 

V - QUESTIONS DIVERSES : 

                                          Fin de la réunion à 12H15

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 14:49

Intervention de M. Jean-Claude BOURDIAUX

Président de l’Association Inter-Ilots & de l’Union des Syndicats des Chaufferies D-M-T

 

Je vais profiter de l’occasion qui m’est donnée pour vous parler évidemment du chauffage.

 

Mais auparavant, je voudrais brièvement évoquer l’Association Inter-Ilots qui est la cheville ouvrière de la vie dans nos îlots. Crée il y a plus de 30 ans, elle rassemble l’ensemble des conseillers syndicaux des cours. Chaque îlot dispose d’un administrateur et, autant que faire se peut, d’un suppléant. Le Conseil d’Administration se réunit une fois par mois

L’objet de l’Association est la concertation entre ses membres, l’étude et la recherche de solutions aux problèmes communs aux îlots.

 

En effet, problèmes et  besoins sont très souvent communs et grâce à l’Association il est possible d’avoir des prix plus intéressants dans les contrats : pour le nettoyage des cours, des siphons en galerie, la maintenance des portails, etc... Si l’Association n’existait pas, M Viau, ici présent, devrait avoir 13 contrats de travail : une situation absolument ingérable.

Quelle autre copropriété peut se targuer d’avoir une réunion de travail avec le Syndic tous les mois ? Si mes souvenirs sont bons, ce type d’Association en France n’existerait qu’à Amiens.

Je ne fais qu’un bref rappel mais il y a des nouveaux dans les îlots et il est important qu’ils connaissent notre Association.

 

Nous avons sur Internet un Blog dans lequel nous faisons figurer tous les évènements importants intéressant les Ilots et le compte-rendu mensuel de chaque Conseil d’Administration dans lequel vous pourrez lire les évènements du mois et en face les mesures prises ou envisagées. En prime, vous pouvez aussi y trouver les états d’âme du Président quand la moutarde lui monte au nez…

 

Et maintenant le cœur du sujet : le chauffage.

 

Tout d’abord, il faut replacer ce chauffage dans son contexte. Nous avons signé un nouveau contrat et c’est la première année où il nous est possible de faire un constat.

 

En schématisant qu’attendions nous de ce contrat ?

 

Evidemment une baisse de notre facture. Sans déflorer le sujet que va développer M.CAROFF, je dirais simplement que l’an dernier notre facture avait augmenté de 23% et que l’Union avait dû faire un appel supplémentaire pour équilibrer les comptes. Cette facture était, je vous le rappelle, de 1.650.000 €.  Cette année et malgré une augmentation de l’énergie de 15%, elle s’élève seulement à un peu moins d’1.000.000  €.

 L’an dernier, en tenant compte des données du nouveau contrat, nous vous avions proposé d’abaisser considérablement le budget chauffage et je pense que beaucoup ont déjà pu le constater pour la première fois, l’Union va rendre de l’argent. C’est tout de même agréable.

 

Deuxième point qui nous concerne de façon plus indirecte, ce sont les travaux entrepris dans les chaufferies et dans les galeries, travaux que surveille de très très près M. COUTANT notre expert ELKIA. Si des travaux importants ont été réalisés, il en reste encore ne serait ce que la calorifugation des conduites d’eau chaude et de chauffage dans les locaux communs des copropriétés.

 

Dernier point qui nous a beaucoup préoccupés depuis l’arrêt du chauffage, c’est le changement des compteurs d’eau chaude et de chauffage.

 

Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, il s’agissait pour DALKIA de faire effectuer aux îlots ce que les spécialistes de la dialectique appelaient en particulier après la deuxième Guerre Mondiale « un changement qualitatif brusque», autrement dit, faire passer les moyens de comptage eau chaude mais surtout chauffage d’un système vieux de 50 ans à un système de notre époque avec relevé à distance et ceci dans l’inter-saison de chauffe. C’était un «challenge» important et fondamental car nous sommes passés de la loi du tout ou rien à la possibilité de moduler son chauffage par pièce. On en reparlera. 

 

Nous étions partis d’un postulat : DALKIA est une société nationale et nous pensions que ces opérations n’étaient pas une nouveauté pour eux. Erreur, les renseignements obtenus par DALKIA concernaient des opérations faites sur des barres de la région parisienne où tout est placé au même endroit et accessible. Notre postulat était donc faux.

 

Alors là le travail à réaliser ne fût pas une réussite, loin de là. Lors d’une réunion de Conseil d’Administration, j’avais même parlé paraphrasant le livre d’un prix Nobel de littérature «de la chronique d’un fiasco annoncé» 

fiasco : car au 17 septembre 2010, soit 15 jours avant la date butoir fixée, il restait environ 200 compteurs à poser,  

annoncé : car depuis longtemps l’Union avait tenté d’attirer l’attention de DALKIA sur les problèmes prévisibles et le retard constaté dans la pose, retard qui n’a fait que croître et embellir au cours des semaines.

 

Il importe de connaître le pourquoi des choses et  pourquoi cette pose a posé tant de problèmes.

Et bien une mauvaise étude des facteurs de la décision semble être la cause de ce retard :

- Les prévisions de pose ont été calculées de manière linéaire, y compris durant la période estivale, sans tenir compte des vacances des techniciens ni des absences des occupants d’où des prévisions qui se sont rapidement révélées irréalisables. La fin de la pose des compteurs était prévu le 30 septembre. Il paraissait évident qu’un effort important aurait du être fait dès l’arrêt du chauffage et à la rentrée de septembre.

- un mauvais travail effectué par certains techniciens sans véritable conscience professionnelle et dont la seule ambition semblait être la pose d’un maximum de compteurs dans la journée. Ceci a entraîné de nombreux mécontentements des résidants, entièrement justifiés, et des incidents dont par exemple un début d’incendie, des avaries d’eau, pas de nettoyage du chantier, etc …

- La norme de pose retenue était de 2,5 h par compteur et par technicien, alors que la réalité a été évidemment toute différente compte-tenu de la configuration des locaux dans les îlots et de la qualification des personnels.

- Une attitude des intervenants face aux résidants absolument inadmissible. Les rendez-vous non honorés ont été trop nombreux et aucune information donnée au «client» pour justifier la moindre carence Or, nous sommes en 2010 et l’usage du portable, par exemple, fort répandu…..

 

D’où évidemment un plan d’action loin d’être à la mesure des ambitions.

 

 

De plus, avait été demandé à DALKIA de profiter du passage de techniciens lors du changement des compteurs d’eau chaude pour recenser les difficultés prévisibles. Evidemment rien n’a été fait, d’où aucune prévision dans les travaux à effectuer.

Si l’on ajoute que la capacité de réaction  a été loin d’être satisfaisante. Exemple : il était de notoriété publique que de nombreux techniciens ne valaient professionnellement pas grand-chose. DALKIA a constaté mais n’a rien fait pour résoudre immédiatement ce problème crucial .Lors d’une réunion, j’avais pris un exemple : pour un capitaine commandant un navire ce n’est pas au moment où son bateau se met à la côte qu’il faut envisager de changer de cap et pourtant cela nous a semblé être la politique de DALKIA.

 

Dernier point, la mise en route du chauffage. La température avait tendance à baisser, nous avions de nombreuses demandes, nous avons donc demandé une mise en route dans les délais prévus par le contrat. Alors là je connaissais la situation et nous n’avons pas eu du tout la réponse que moi j’attendais. A mon avis elle pouvait être, soit : mise en route impossible tous les compteurs n’ont pas été réceptionnés, soit plus restrictif : nous ne pouvons mettre le chauffage dans les copropriétés dont les colonnes n’ont pas été contrôlées. Rien de tout cela. Les colonnes ont été mises en eau partout… d’où les problèmes d’inondation, de fuites qui ont obligé DALKIA à refermer dans l’urgence de l’ordre de 43 colonnes. Mais je l’ai dit et répété, si la mise en route du chauffage était inéluctable, tout n’a pas été fait depuis la fin de la saison de chauffe pour le bien des clients que nous sommes.

 

Heureusement, la facture de chauffage a diminué et l’ensemble des copropriétaires n’a pas eu à souffrir des problèmes que je viens d’évoquer, mais hélas beaucoup trop ont eu des difficultés directement ou indirectement par coupure des colonnes par exemple. La plupart de ces problèmes auraient pu être évités si une étude sérieuse préalable avait été réalisée et si un suivi rigoureux avait été effectué, autrement dit, si un management efficace avait été réalisé pour mener à bien une opération, qui je le concède, était difficile à mener comme toute première opération. Mais dans ce cas, il faut effectuer une étude et une planification rigoureuse.

 

Il n’en reste pas moins qu’avec M. CAROFF et son équipe, M. SOUDEE et M. COUTANT, nous avons passé beaucoup trop de temps pour ce changement de compteurs et évidemment aussi  pour la reddition des comptes.

 

En conclusion, DALKIA en tant que chauffagiste : pas de problème majeur, la fourniture des KW à un prix raisonnable : pas de problème, mais pour tout ce qui est hors chaufferie cela mérite un carton très très jaune. DALKIA a  présenté ses excuses, c’est tout à leur honneur, mais avec M. CAROFF nous entendons que ces excuses se traduisent aussi en monnaie sonnante et trébuchante.

 

Voilà ce que je voulais vous dire ce soir. J’ai été bien long et je vous prie de m’en excuser et je vous remercie pour votre bienveillante attention.

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 11:09

 

 

 

 

MEILLEURS VŒUX 2011

 

jean-CLAUDE  BOURDIAUX,

 President du CONSEIL D’ADMINISTRATION de l’ASSOCIATION INTER-ILOTS,

PRESIDENT DE L'UNION DES SYNDICATS  DES CHAUFFERIES DMT,

 

LES CONSEILLERES ET CONSEILLERS SYNDICAUX,

 

Le surveillant   DES ILOTS,

 

VOUS SOUHAITENT

 

Leurs meilleurs vœux
et une excellente
Annee 2011

  

DANS NOS ILOTS

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article

Recherche

Articles Recents

Pages