Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 09:11

Intervention du Président de l’Association Inter-Ilots et de L’Union des Syndicats des Chaufferies DMT lors des Assemblées des Groupes d’Ilots

 

 

Profitant de l’occasion qui m’est donnée, je vais vous entretenir le plus brièvement possible de la satisfaction du Président de l’Association Inter-Ilots mais aussi de la colère du Président de l’Union des Syndicats des Chaufferies DMT

Tout d’abord l’Association Inter-Ilots. Elle a été créée il y a maintenant une trentaine d’années. Tous les Conseillers Syndicaux des îlots en font partie. Par îlot il y a un Administrateur et le Conseil d’Administration se réunit une fois par mois en présence de notre gestionnaire M. Caroff mais aussi très souvent de Mme Noa

Le but de l’Association est la concertation entre ses membres, l’étude et la recherche de solutions aux problèmes communs des îlots. Evidemment en font partie :  le stationnement, le nettoyage des cours etc.  et actuellement par exemple la réfection de la porte des galeries techniques.

Par le bais de l'Association ont été signés différents contrats regroupant l’ensemble des îlots afin d’obtenir des conditions tarifaires plus intéressantes. Pour le nettoyage des cours un contrat au lieu de 12. Idem pour la maintenance des portails, les assurances etc. ... Le chauffage a été évidemment l’objet de nos plus vives préoccupations.

Donc comme chaque année beaucoup de travail a été effectué pour tenter d’améliorer la vie dans les îlots et dans notre quartier. Pour concrétiser ces actions et les «  mettre en musique » nous disposons de notre gestionnaire une fois par mois

Votre Président le voit beaucoup plus souvent .......

 Je me suis aperçu qu’un problème d’information vis-à-vis des résidants existait et que des renseignements importants n’étaient pas connus. Si un compte-rendu de nos séances mensuelles est effectué et envoyé aux administrateurs, il est impensable de le distribuer à tous les résidants.
M Viau m’a proposé une solution « moderne » qui m’a séduit. Il s’agissait de créer un « blog » pour l’Association grâce à Internet. Ce n’est évidemment pas la panacée car tout le monde n’a pas Internet mais par ce biais nous pensions pouvoir toucher un nombre de personnes plus important et de fait depuis sa création en octobre 2008 ce sont plus de 5000  pages qui ont été lues.

 

Et maintenant la colère du Président de l’Union.

 Je vous rappelle que l’Union des Syndicats des Chaufferies DMT est composée de Conseillers Syndicaux dont la tâche essentielle et visible est de vérifier les comptes en vue de la  répartition par Groupe d’Ilots, puis par lot. D’ailleurs le mode de répartition et le processus employé ont été joints à notre convocation.

Il n’est absolument pas demandé à un membre de l’Union d’être un spécialiste du chauffage mais seulement d’avoir vis-à-vis de l’Union la même approche qu’un Conseiller Syndical vis à vis d’une copropriété donc il ne faut pas avoir de recul devant le mot «  chaufferie »

L’Union est très importante et j’insiste sur ce point :  90% des charges du Groupe d’îlots sont des charges de chauffage et d’eau chaude et que le reste représente « peanuts » comme disent les Américains.

La situation après 2 années de fonctionnement de l’Union est mieux connue, une banque de données a été constituée. Nous avons enfin un interlocuteur en la personne de

M. Caroff  qui prend le temps d’étudier les problèmes et est à l’écoute des résidants, ce qui n’était malheureusement  pas le cas lorsque nous avions des contrats personnels avec Dalkia.

Ce n’est pas pour cela que tout marche bien, loin de là car les difficultés rencontrées sont de 2 ordres : elles sont dues évidemment à la Société Dalkia mais aussi aux problèmes posés par les résidants.

 

Tout d’abord Dalkia  Le prestataire n’a pas fourni en temps et en heure les informations permettant la répartition des charges. Cela n’a pu être réalisé qu’à la mi -novembre alors que le relevé des compteurs avait été effectué en juin….. D’où précipitation après le 1° janvier pour la validation des comptes par l’Union puis par les Conseils Syndicaux enfin pour terminer par l’Assemblée Générale de ce jour. Faire une Assemblée Générale sept mois après les relevés est un record inadmissible...

Ensuite il a été constaté dans les relevés envoyés de multiples erreurs.

Quelques exemples

Erreur de lot c’est le voisin de palier qui paye … Depuis combien de temps ?

Pas de relevés des compteurs des sous stations dans les galeries techniques  D’où des approximations de consommation faites à certains résidants dont je fais partie : le cordonnier est bien le plus mal chaussé….

Des relevés faits mais non pris en compte en comptabilité d’où une erreur sur un groupe d’îlots de 40.000 euros. Une paille…

Pas de prise en compte d’un magasin nouvellement raccordé

Un compteur qui « s’emballe » avec une utilisation constatée par Dalkia de 100 h par jour durant 1 mois et demi, je dis bien 100h par jour et une réponse fournie qui me parait pour le moins farfelue.

Etc….

 

Maintenant les résidants

Le système actuel pose sûrement des difficultés à des propriétaires mais il faut se souvenir que le P3 « garantie totale » a toujours été facturé aux propriétaires par Citya au titre des charges.

Quelques cas les plus fréquents et qui ont posé des problèmes

Absence de l’occupant lors du passage de Dalkia  là rien d’anormal. Ce qui l’est par contre c’est l’absence d’envoi du relevé  demandé c’est le fameux formulaire jaune. D’où une estimation douteuse surtout si cette situation dure pour certains depuis de nombreuses années, estimation en plus ou en moins d’ailleurs.

.Modification de l’installation sans en avertir le syndic : ce qui est prévu par la réglementation donc pas de modification de la puissance installée.

etc …

 

L’an dernier je déplorais une différence entre le relevé des compteurs généraux en chaufferies et la somme des  compteurs individuels.  Elle est quasiment inéluctable ce qui ne l’est pas par contre c’est qu’elle puisse s’élever à plus de 25%. Je commence à entrevoir que cette déperdition n’est pas seulement due à des pertes en ligne de calories….

 

Au mois de novembre M Caroff avait en instance de l’ordre de 200 dossiers qui présentaient des anomalies A ce jour il n’en reste plus qu’une dizaine.

 

Notre contrat avec Dalkia arrive à expiration le 30 juin 2011. Pour y voir plus clair l’Union a missionné un expert indépendant qui pour la fin juin doit nous faire un état des lieux dans les domaines technique et comptable.il devra aussi élaborer un appel d’offres européen. Si son travail nous donne satisfaction l’Union lui confiera une mission de contrôle dès la prochaine saison de chauffe dans les domaines administratif et technique.
En effet ni  M Caroff ni moi  ne sommes  des techniciens du chauffage et quand nous visitons la chaufferie de l’îlot T nous sommes seulement capables de constater si le lieu est propre ou non … Et de tous les avis que j’ai pu obtenir provenant d’autres copropriétés cette action ne pourra se traduire que par une diminution de nos factures. Ce qui au vu des faits que je viens de vous énoncer ne devrait pas être très compliqué pour un spécialiste.

Voilà les différents faits dont je voulais vous entretenir ce soir.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS - dans INFORMATION POUR TOUS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Recents

Pages