Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 08:55

Intervention de M. Jean-Claude BOURDIAUX

Président de l’Association Inter-Ilots

et

De l’Union des Syndicats des Chaufferies D-M-T

 

 

Bonsoir Mesdames et Messieurs

 

            Voici donc les Assemblées Générales des îlots. Le menu de ce soir est très copieux donc je serais bref et mon propos s’articulera autour de trois thèmes : Association, Union et fusion des deux.

 

Donc l’Association a continué dans sa tâche d’études des problèmes communs aux îlots et de mutualisation.

A noter le nombre de 808 visiteurs l’an dernier chez notre gardien  Nombre d’interventions sur les îlots : 398   Nombre de pages lues sur le Blog : 8991 depuis sa création 

Toujours une réunion mensuelle du CA sauf durant l’été


       Parmi les principales réalisations :

-Suppression de nombreux compteurs dans les galeries (portails, éclairage par exemple) en ne gardant généralement qu’un seul et ceci pour éviter le payement ahurissant du prix des locations à EDF par rapport à la consommation.

10 compteurs ont été supprimés soit un gain annuel de l’ordre de 1000€  A titre info en 2009 location d’un compteur : 1,79€ par mois en 2013 : 7,90€.

- mise en place d’anneaux dans les cours pour attacher les 2 roues

-Grâce au bon contact de M Viau avec Tours Plus, suppression de containers inutiles, déplacement du container enterré de la rue du Pdt Merville et étude d’implantation de nouveaux containers enterrés Place de la Résistance.
- les contrats d’entretien des portails par MET dépendaient de la date de mise en place des portails dans les îlots. Mr d’Auria a obtenu qu’ils se terminent tous le 30 juin lors de l’arrêté des comptes et en a profité pour négocier les prix à la baisse.

Sont en cours d’étude :

  • L’étude des millièmes de cours avec Géoplus. Ce point fera l’objet, je l’espère d’ici la fin de l’année, d’Assemblées Générales distinctes îlot par îlot.

  • Un dépoussiérage du Règlement Intérieur des Cours car il faut en permanence suivre l’évolution de la Société et en même temps faciliter le travail souvent ingrat de notre gardien tout en respectant la légalité.

  • Un dernier point les Dossiers Technique Amiante des immeubles  Là il s’agit d’un feuilleton car malgré les efforts de Mr d’Auria il en manque encore. L’Union ne peut pas agir car les canalisations font partie de la copropriété des immeubles. Cependant il faut tout de même savoir que Dalkia ne peut entreprendre les travaux de calorifugeage qu’en l’absence d’amiante donc nécessité impérieuse de fournir les DTA. Pas de DTA équivaut à une perte de calories, on « chauffe les petits oiseaux », mais plus grave la législation prévoit la possibilité pour une entreprise de ne pas entreprendre de chantier dans les parties communes en l’absence de ce document et ceci y compris Dalkia Que se passera t-il en cas de fuite par exemple  Je pense aussi à l’installation de la fibre optique par Orange

     Le règlement c’est le règlement …et que les syndics qui n’ont encore rien fait  mesurent les conséquences possibles de ce manquement.

Je ne fais qu’effleurer  les problèmes débattus durant nos séances mais la présence obligatoire car absolument nécessaire du Syndic permet à chacun d’aborder tous les problèmes et de suivre mois par mois la réalisation des solutions envisagées


            Et maintenant le morceau de bravoure évidemment l’Union.

Avant de vous entretenir de nos différents « administratifs » avec Dalkia, je voudrais aborder un côté positif c’est la partie technique de notre collaboration et grâce en soit rendue au nouveau Chef d’Exploitation et à son équipe sur le terrain.
Nous avons demandé l’ouverture du chauffage et dans les délais prévus nous l’avons obtenu et l’affichage réalisé sans problème dans les îlots. Tous les mois nous faisons avec Dalkia et Energie et Services une réunion pour balayer les problèmes en cours, les nouveaux, voir les aménagements proposés etc…. Tout avance correctement mais il faut de la patience. Quand on découvre que l’on part des catacombes, il faut du temps pour voir le soleil … mais de ce côté je suis très confiant  et je pense que mon Vice-président ne me démentira pas…

L ‘approche est toute autre en ce qui concerne la fourniture des index. Ces fameux index absolument nécessaires pour l’établissement des charges.
L’an dernier, je pense que vous vous en souvenez, quelques  erreurs avaient été signalées par écrit en cours de saison par l’Union à Dalkia. Lors de la réception des listings en juillet 2012, la première des choses faite par notre comptable est, évidemment, et cela tombe sous le sens, de vérifier si ces renseignements avaient bien été pris en compte. Que nenni… Le temps passe et c’est seulement au cours d’une réunion de correction du 5 septembre 2012, puis d’un nouvel envoi des listings enfin corrigés à la fin du mois que l’Union peut arrêter les comptes. Il y avait belle lurette que le chauffage avait été arrêté.

Suite du feuilleton, cette année 2013 lors de l’envoi des index notre comptable en lecture directe s’est  tout de suite aperçu qu’il existait de nouvelles erreurs et je répète en lecture directe, donc facilement identifiables.

Nous ne faisons pas que constater. A chaque fois nous nous plaignons auprès de Dalkia de ce laisser- aller qui entraine des sérieuses complications dans le fonctionnement de l’Union composée, à part le Directeur, de bénévoles et un travail supplémentaire important et non prévu par Citya. La réponse est toujours la même et je schématise évidemment : 2 pages concernant le futur, 2 paragraphes pour le présent, 2 lignes pour un passé  qui pourtant est la source de nos problèmes.  Drôle de conception du temps des verbes tout de même pour une réponse à des récriminations….

En quoi cette forme de réponse nous est préjudiciable. C’est tout simple. A partir du moment où des erreurs sautent aux yeux ou sont déjà répertoriées un sentiment de suspicion se fait jour ce qui est normal. Citya pour nous présenter des comptes justes doit reprendre l’ensemble de ces listings ligne par ligne pour tout vérifier alors que Dalkia par contrat est censé le faire.

La coupe étant pleine et nous heurtant à un mur, nous avons décidé de passer la vitesse supérieure et  avons chargé l’avocat du Cabinet Energie et Services de cette affaire.

Lors de sa réponse récente, Dalkia pour la saison précédente soit l’année 2012 oublie par exemple (un oubli ô combien regrettable….) de mentionner qu’il s’agit d’erreurs déjà signalées et se réfugie derrière la statistique en faisant le rapport entre le nombre d’erreurs constatées et le nombre de compteurs. Et pour notre part, nous nous réfugions derrière une citation d’un auteur américain très connu il s’agit de Mark Twain qui écrivait : « … les faits sont têtus, il est plus facile de s’arranger avec la statistique…. »

En effet,  je prends un exemple. A la bonne saison, je vais venir aux Halles acheter une cagette d’abricots. Sur le dessus j’aperçois un fruit avarié… cela peut arriver. Si je prends le raisonnement de Dalkia, j’achète, je verse les fruits dans une belle bassine en cuivre, j’ajoute du sucre et je vais avoir une excellente confiture.
Notre position est à l’opposé. Nous recherchons les fruits avariés pour ne pas les mélanger aux bons. Pourquoi ? Chaque abricot avarié représente pour nous un copropriétaire ayant un problème qu’il faudra absolument résoudre.

Donc pour l’instant voilà où nous en sommes, mais nous ne comptons pas en rester là. Quand je pense que chaque année on se dit que l’on a vu la fin du tunnel…C’est désolant…voire désespérant.

 Une réunion de travail devrait, je l’espère, se tenir très prochainement avec Dalkia pour voir dans quelles conditions il est possible d’ouvrir des négociations afin qu’une fois pour toute nous ne soyons pas confrontés au même problème tous les ans.

 

Enfin les résolutions proposées que vous avez sous les yeux. De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de réunir dans une même entité l’Association Inter Îlots et l’Union des Syndicats des Chaufferies. Cette idée n’est pas nouvelle, j’ai déjà abordé ce sujet lors de précédentes AG et notre regretté Mr Tattevin nous avait, il y a pas mal de temps, suggéré avec insistance de le faire. L’occasion se présente d’où les résolutions figurant dans les convocations.

            Petit retour en arrière pour mieux comprendre. L’Association Inter Ilots crée par mon prédécesseur il y a plusieurs dizaines d’années avait pour but de fédérer les 13 îlots pour une résolution commune des difficultés et une mutualisation des contrats. Ces îlots n’avaient à l’époque aucun lien entre eux et Mr Billaud mon prédécesseur ne disposait pour ce faire que d’une seule solution : la loi de 1901. Avec la prise en compte par Citya de l’ensemble des appels des charges de chauffage tout a changé. Alors que précédemment cet appel était fait par contrat individuel avec Dalkia, l’Union des Syndicats des Chaufferies DMT crée pour l’occasion présentait une avancée extrêmement intéressante pour le chauffage mais pas pour l’ensemble des autres problèmes des îlots toujours vus par l’Association.

Dans la réalité nous disposons actuellement d’une Association type « pêcheurs à la ligne » et d’une Union disposant d’un cadre légal nettement plus affirmé mais avec une particularité gênante une pyramide inversée. A savoir, les membres du Conseil de l’Union (l’équivalent de notre Conseil d’Administration de l’Association) un par îlot  soit treize. Ils sont plus nombreux que les membres  en Assemblée Générale deux par groupe d’îlots soit six.

 

Et maintenant voyons concrètement les résultats de cette dualité : Vendredi matin réunion du Conseil d’Administration de l’Association. Sont représentés les 13 Conseillers Syndicaux représentant les 13 Cours plus le Syndic qui est invité mais dont le rôle n’est pas défini dans les statuts et a une voix consultative.

Je prends ma casquette de Président de l’Association…. On étudie par exemple le nettoyage des cours après la chute des feuilles. Question posée. Qui estime ne pas devoir le faire effectuer ? Résultat noté par le Syndic pour faire son Ordre de Service. C’est un exemple parmi tant d’autres. Puis évidemment nous abordons chaque mois nos difficultés avec Dalkia car j’estime que les Conseillers Syndicaux doivent être au courant de tous les problèmes même si cela ne figure pas de façon intrinsèque dans leur cadre d’action, car le chauffage représente plus de 80% de nos charges.

Vendredi après midi, réunion du Conseil de l’Union pour l’établissement du budget chauffage avant l’Assemblée Générale. Je prends une nouvelle casquette celle de Président de l’Union…. Les conseillers syndicaux ne sont pas forcément ceux qui participaient à la réunion du matin. Autrement dit, il me faut en quelques phrases résumer aux nouveaux la situation du chauffage exposée tout au long de l’année. Ce n’est pas sérieux pas plus que le fait de se trouver à 3 ou 4 pour établir un budget de près d’un million deux cent mille euros. C’est une forme d’oligarchie de fait qui n’est pas souhaitable.

 

 Donc, je pense que vous l’avez compris notre but est une  simplification et une rationalisation. Que les problèmes de chauffage et ceux propres aux îlots soient étudiés par les mêmes conseillers et tout cela sans changer de mode de fonctionnement en particulier nos réunions mensuelles.

Maintenant et c’est très important pour que le système fonctionne il faut absolument que des conseillers syndicaux soient nombreux à se présenter dans le cadre de l’Union. Surtout il ne faut pas penser que cette tâche requiert des connaissances particulières dans un domaine technique. Vous êtes copropriétaire et il vous est seulement d’agir en fonction des règlements de copropriété. La manière de nettoyer les cours ce n’est pas notre problème ce que l’on me demande à moi Administrateur de P c’est si j’estime que l’on doit procéder au nettoyage. C’est tout.
Parmi ceux qui ont œuvré dans le domaine du chauffage ces dernières années il n’y pas un seul chauffagiste et je dis bien pas un seul. Je pense que les problèmes que nous avons à résoudre sont plus simples que ceux figurant sur notre feuille de charges A savoir Dalkia fournit des calories qui chauffe nos radiateurs et nous payons des KWH. Alors je compte sur votre participation il en va du bien de tous.

Pour terminer, je voudrais m’excuser auprès de ceux qui étant copropriétaires dans d’autres groupes d’îlots auront à me supporter dès demain. Mais, comme je sais qu’ils sont peu nombreux et si je me réfère au mode de raisonnement de certains (cf. supra) je n’ai pas à m’inquiéter car ils ne représenteront qu’un très faible pourcentage et donc statistiquement je serais au minimum bon tout au moins en ce domaine.

Merci pour votre attention

 



 

                                                                                               

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bureau des Ilots de la Ville de TOURS
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Recents

Pages